ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie contemporaine > Jacques Derrida : La vie, la mort. Séminaire (1975-1976)

Jacques Derrida : La vie, la mort. Séminaire (1975-1976)

dimanche 14 avril 2019

La vie la mort est l’un des séminaires les plus féconds de Jacques Derrida. En jeu : penser la vie et la mort en vertu d’une logique qui ne poserait pas la mort comme l’opposé de la vie. La pureté de la vie n’est-elle pas, par essence, contaminée par la possibilité même de la mort puisque seul un vivant peut mourir ? interroge d’emblée le philosophe. En renversant la perspective classique, Derrida entreprend d’enseigner à ses étudiants que c’est la mort, au contraire, qui rend la vie possible.

En quatorze séances érudites et palpitantes délivrées au cours de l’année 1975-1976, Derrida déconstruit l’opposition traditionnelle entre la vie et la mort à travers des lectures multiples et délibérément pluridisciplinaires, élaborant sa pensée aussi bien au contact de la philosophie (Hegel, Nietzsche, Heidegger) et de l’épistémologie des sciences (Georges Canguilhem), que dans la confrontation à la génétique contemporaine (François Jacob) et à la psychanalyse (catégories freudiennes de pulsions de vie et de mort).

L’édition de ce séminaire inédit a été établie par Pascale-Anne Brault et Peggy Kamuf.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin