ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie Politique > Jean-Paul Jouary : La parole du mille-pattes. Difficile démocratie

Jean-Paul Jouary : La parole du mille-pattes. Difficile démocratie

samedi 19 janvier 2019

La parole du mille-pattes… Titre étrange pour un essai de philosophie politique qui convoque les auteurs qui, depuis Platon, s’efforcent de cerner ce qui fonde notre existence sociale. « C’est avec de bonnes paroles que le mille-pattes traverse un champ fleuri de fourmis. » Selon ce dicton de Côte-d’Ivoire, ce n’est qu’avec ces bonnes paroles, sincères et raisonnables, que le mille-pattes a évité un conflit avec les fourmis. Noble ancienne tradition qui a souvent permis à la discussion collective de prévenir la violence des vengeances.
Au siècle des Lumières, substituer le droit et le libre débat aux rapports de force fut une promesse liée à tout idéal démocratique. Or les siècles qui ont suivi ont comme jamais déployé des violences massives, souvent au nom de la liberté et du droit. Ici et là, malgré tout, le débat public et le souci de réconciliation ont permis de dépasser des contradictions qui paraissaient insurmontables. La métaphore du mille-pattes vient rappeler que ce fut longtemps une règle commune. Après avoir dépassé la logique des vengeances individuelles et collectives, la justice civile et internationale devient parfois une forme légale de vengeance des vainqueurs, qu’elle prétend pourtant remplacer.
La popularité de Gandhi, Luther King et Mandela, qui ont triomphé par les vertus de la simple parole, est-elle un écho du passé de l’humanité ou la promesse d’une réinvention à venir de la politique ?
En reprenant ces questions à la lumière de l’héritage de vingt-cinq siècles de pensée, tentons de tracer les contours de cette « philosophie du mille-pattes » que le monde actuel, plus violent et inégalitaire que jamais, laisse affleurer comme un avenir possible.

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS
Jean-Paul JOUARY
Jean-Paul Jouary, professeur agrégé et docteur en philosophie, enseigne à Paris et Abidjan. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, notamment sur Rousseau, Diderot, Mandela, sur l’enseignement de la philosophie et des sciences, et sur l’art paléolithique. Il est également le commissaire de la Galerie de l’imaginaire dans le Centre Lascaux IV.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin