ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie contemporaine > Lionel Astesiano : Bergson pas à pas

Lionel Astesiano : Bergson pas à pas

mercredi 14 mars 2018

À l’aube du XXe siècle et des spectaculaires progrès technoscientifiques à venir, la métaphysique n’est nullement dépassée. Elle n’est en rien une activité qui devrait rester cantonnée au champ des sciences humaines voire au seul champ littéraire. Bergson est sans doute le dernier grand philosophe à avoir tenté de faire de sa discipline une science rigoureuse tout en ne sacrifiant pas la spécificité de son objet : l’esprit. Ce qui exige de modifier entièrement sa méthode afin d’éviter de retomber dans ses travers habituels. Car les grands systèmes métaphysiques du passé ont manqué, par excès d’analyse, ce qui fait la spécificité du temps et de la liberté. Or, depuis son premier ouvrage, la philosophie de Bergson s’est donnée pour tâche de renouer avec l’absolu par la saisie intuitive de ces objets et, par conséquent, de redonner un sens véritable à l’activité métaphysique. Seul un renouvellement de méthode permettra aux philosophes à venir d’être à même de saisir ce que le réel, aussi imprévisible qu’impossible à conceptualiser et insérer dans les cadres tout faits de l’expérience courante, a d’indiciblement nouveau et unique.
Singulière et atypique, la pensée de Bergson se distingue par un mélange d’exigence et de simplicité qui en font la beauté en même temps que la difficulté. Parce que c’est avant tout une philosophie de la liberté elle est destinée à être toujours d’actualité, et parce que c’est une philosophie de la joie qui donne à voir et à vivre plus intensément la durée intime du réel, elle a des répercussions éthiques qui la rendent irremplaçable.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin