ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > La Philosophie dans tous ses états > Nayla Tabbara : L’itinéraire spirituel d’après les commentaires soufis du (...)

Nayla Tabbara : L’itinéraire spirituel d’après les commentaires soufis du Coran

samedi 22 septembre 2018

Il n’existe pas un seul sens au Coran ni une seule interprétation. L’histoire musulmane a vu se profiler une multitude d’écoles d’interprétation coranique, des premiers siècles jusqu’à nos jours. L’une d’entre elles est l’école soufie. Dans cet ouvrage, l’auteure se penche sur onze commentaires soufis qui s’étalent des premiers siècles de l’islam jusqu’au siècle dernier, et étudie l’interprétation d’une sourate spécifique du Coran, la sourate 18, intitulée La Caverne, à laquelle Louis Massignon a apposé le qualificatif de trait d’union entre islam et christianisme. A travers les exégèses de cette seule sourate du Coran, c’est la totalité de l’itinéraire soufi qui est visité.
Du fait qu’ils n’empiètent pas sur l’aspect légal ou théologique, les commentaires soufis se permettent de donner à un texte déjà interprété, des significations toujours renouvelées au gré des inspirations et des dévoilements de leurs auteurs, reposant en effet sur la réalisation spirituelle personnelle propre à chacun, à travers une relation intime et personnalisée avec le Texte et avec Dieu. En d’autres termes, cette démarche vivifie et le Texte et la personne qui l’interprète, qui devient elle-même soeur du Coran ou Coran parlant.

Nayla Tabbara, directrice de l’Institut de la citoyenneté et de gestion de la diversité de la Fondation Adyan, au Liban, qu’elle a cofondée en 2006 avec des personnalités chrétiennes et musulmanes, est docteure en Sciences des Religions de l’EP.H.E et de l’Université Saint Joseph de Beyrouth, et professeure en sciences des religions et sciences islamiques.

Vrin - Études musulmanes
328 pages - 16 × 24 cm
ISBN 978-2-7116-2811-7 - septembre 2018

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin