ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie contemporaine > Patrice Vibert : Merleau-Ponty en citations

Patrice Vibert : Merleau-Ponty en citations

mercredi 14 mars 2018

Héritier de la phénoménologie husserlienne, Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) centre son projet philosophique sur l’analyse de la perception afin de trouver la formulation philosophique la plus pertinente pour penser notre rapport immédiat à la réalité. Les années existentialistes d’après-guerre, marquées par la publication de la Phénoménologie de la perception en 1945 et la rencontre avec le marxisme, n’ont pas détruit ce questionnement initial mais ont rendu nécessaire l’introduction d’une dimension historique dans l’exploration des liens entre perception et expression. Cette dimension se développe autant au niveau de l’histoire individuelle et de l’histoire de l’art qu’au niveau de l’histoire collective à travers la notion d’institution. Durant les années cinquante, la prise de distance avec la figure de l’intellectuel engagé incarnée par Jean-Paul Sartre sera une des conséquences les plus bruyantes de l’ontologie de la chair esquissée dans le livre posthume Le visible et l’invisible où cette immédiateté tant recherchée se révèle et où sont dépassées les oppositions traditionnelles entre le sujet et l’objet, entre moi et autrui et entre le sensible et l’intelligible.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin