ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie renaissante > Nicolas Machiavel : Le Prince

Nicolas Machiavel : Le Prince

samedi 16 février 2019

Je juge qu’il peut être vrai que la fortune soit l’arbitre de la moitié de nos actions, mais aussi qu’elle nous en laisse, à nous, gouverner l’autre moitié ou à peu près.

XXV, 4

MÉDIAS
La Vie de Machiavel et Le Prince, deux nouvelles éditions
Le Blog des Belles Lettres
Accéder au contenu

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS
Nicolas MACHIAVEL
Homme d’État, diplomate, la carrière chaotique de Machiavel (tour à tour serviteur de la république de Florence puis du régime des Médicis) l’a mené à révolutionner la pensée politique.

Paul LARIVAILLE
Paul Larivaille est l’auteur d’ouvrages et de nombreux articles sur la civilisation et la littérature de la Renaissance italienne. Il a récemment réuni neuf de ses travaux sur l’Arioste dans un volume intitulé L’Érotisme discret de l’Arioste et autres essais sur le « Roland furieux », 2010.

TABLE DES MATIÈRES
Note préliminaire
Introduction au Prince. Plus qu’un pari, un acte de foi politique
Chronologie sommaire de la vie de Machiavel

Le Prince

[Dédicace] Nicolas Machiavel au magnifique Laurent de Médicis
I : Combien il y a de genres de principautés et de quelles façons on les acquiert
II : Des principautés héréditaires
III : Des principautés mixtes
IV : Pourquoi le royaume de Darius, qu’Alexandre avait occupé, ne se rebella pas contre les successeurs d’Alexandre après sa mort
V : Comment on doit gouverner les cités et les principautés qui, avant d’être occupées, vivaient sous leurs propres lois
VI : Des principautés nouvelles que l’on acquiert par ses propres armes et sa vertu
VII : Des principautés nouvelles que l’on acquiert par les armes et la fortune d’autrui
VIII : De ceux qui sont parvenus à la principauté par des scélératesses
IX : De la principauté civile
X : De quelle façon on doit mesurer les forces de ces principautés
XI : Des principautés ecclésiastiques
XII : Combien il y a de genres de milices, et des soldats mercenaires
XIII : Des troupes auxiliaires, auxiliaires et propres mélangées, et entièrement propres
XIV : Ce qu’il appartient à un prince de faire en matière d’art militaire
XV : De ce pourquoi les hommes, et particulièrement les princes, sont loués ou blâmés
XVI : De la libéralité et de la parcimonie
XVII : De la cruauté et de la pitié ; et s’il vaut mieux être aimé que craint, ou le contraire
XVIII : De la façon dont les princes ont à tenir leur parole
XIX : Comment se garder d’être méprisé et haï
XX : Si les forteresses, et bien d’autres choses que chaque jour font les princes [pour la conservation de leur état], sont utiles ou inutiles
XXI : Ce qu’il appartient au prince de faire pour acquérir estime et réputation
XXII : Des ministres que les princes ont auprès d’eux
XXIII : De quelle façon on doit fuir les adulateurs
XXIV : Pourquoi les princes d’Italie ont perdu leurs états
XXV : Quel pouvoir a la fortune dans les choses humaines et comment on peut lui tenir tête
XXVI : Exhortation à prendre la défense de l’Italie et à la délivrer des barbares

Répertoire bibliographique
Index des noms de personnes et de personnages

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin