ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Annonces de colloques > Colloque d’histoire de la philosophie > Colloque international : "Les connaissances négatives"

Colloque international : "Les connaissances négatives"

lundi 12 novembre 2018, par Thibaut Gress

Les Connaissances négatives/Negative knowledge/Negative Erkenntnis Colloque international/International

Conference/Internationale Tagung France, Aix-en-Provence, 21st-23rd november 2018 Org. Sebastian HÜSCH & Isabelle KOCH,
Centre Gilles Gaston Granger
UMR7304 AMU/CNRS & ECHANGES EA 4236
AMU Aix-Marseille Université, Faculté des Lettres,
Campus Schuman Bâtiment T1 Pôle Multimédia

L’avènement de la Modernité s’est accompagné d’une critique radicale de la métaphysique traditionnelle. Depuis les Lumières (notamment françaises) et plus encore avec Nietzsche et sa déconstruction des « Hinterweltler », la quête de justifications ultimes (Letztbegründungen) ou de connaissances transcendant l’immanence est devenue une entreprise largement suspecte. Si le rétablissement de systèmes métaphysiques aspirant à « expliquer tout », comme le formulait Kierkegaard avec ironie, ne semble aujourd’hui ni possible ni souhaitable, se pose toutefois la question de savoir s’il reste légitime de poser des questions métaphysiques dans l’ère post-métaphysique, et sous quelle forme. Cette question anime plusieurs entreprises philosophiques récentes, qui remettent au cœur du débat contemporain des figures du savoir qu’une conception positiviste de la science avait reléguées dans le domaine du mythe. Par exemple, le philosophe allemand Thomas Rentsch défend fermement la légitimité du questionnement métaphysique en contexte post-métaphysique, en le formulant sur le terrain de la connaissance, et en particulier des connaissances négatives. Ce champ de recherches nourrit une réflexion critique sur la prédominance actuelle des discours scientifique, économiste et positiviste, qui promouvraient un concept réducteur de la raison humaine. A l’encontre de cette tendance, Rentsch plaide pour la légitimité des questions que l’homme ne peut pas ne pas poser, et auxquelles il faut essayer de répondre en recourant à des approches méthodologiques à la hauteur des exigences épistémologiques du XXIe siècle, dont une des voies privilégiées est la réactualisation de la voie négative.

L’idée d’une démarche rationnelle apophatique ou aphairétique, procédant par négation plutôt que par affirmation, prend sa source dans l’Antiquité, chez le néoplatonicien Plotin, et s’est développée dans le néoplatonisme tardif puis le monde chrétien, notamment sous la forme de la théologie négative. Dans cette tradition, la capacité de l’esprit humain à saisir une réalité transcendante passe par la construction d’un discours entièrement formé de propositions négatives et pourtant tenu pour susceptible de procurer des connaissances. Dans la philosophie contemporaine, Rentsch est loin d’être le seul à redécouvrir le potentiel scientifique des opérations rationnelles forgées par négation et suppression. De la sigétique heideggérienne aux réflexions récentes de Jean-Luc Marion sur les « certitudes négatives », en passant par les « hyperphénomènes » de Bernhard Waldenfels, cette redécouverte se décline de diverses manières et cherche à dépasser les limitations imposées par un concept réducteur de la raison, qui évacue toute transcendance et qu’on pourrait appeler, avec Horkheimer, la raison instrumentale.

Comité d’organisation :
Florence BANCAUD et Sebastian HÜSCH - AMU, ECHANGES
Isabelle KOCH et Pascal TARANTO, AMU, Centre Gilles Gaston Granger

Comité scientifique :
Florence BANCAUD et Sebastian HÜSCH - AMU, ECHANGES
Isabelle KOCH et Pascal TARANTO, AMU, Centre Gilles Gaston Granger
Max MARCUZZI, AMU, IHP
Klaus VIERTBAUER, Université d’Innsbruck

Mercredi 21 novembre - Wednesday Nov. 21st - Mittwoch 21. November

13h00 Inscriptions et accueil des participants (café de bienvenue)

14h00 Allocutions d’ouverture

14h15 Keynote Speaker : Jean-Marc NARBONNE (Québec, Université Laval) CONNAISSANCES NÉGATIVES ET AUTOLIMITATION CRITIQUE DU SAVOIR : RÉFLEXIONS SUR L’HÉRITAGE MÉTAPHYSIQUE GREC

15h00 PAUSE

Perspectives anciennes sur les connaissances négatives - Ancient perspectives on Negative Knowledge - Negative Erkenntnis in der Philosophie der Antike

15h30 Ada BRONOWSKI (Oxford/London) Le vide sans qualités : Épicure, Lucrèce, Leopardi

16h00 Rico GUTSCHMIDT (Universität Konstanz) The Transformative Experience of Negative Theology and the Epistemic Status of Non-Understanding

16h30 Tilo EILEBRECHT (Stuttgart) Leitung des Verhaltens durch das Unsagbare. Die negative Philosophie des Daodejing

17h00 PAUSE

La pensée négative : perspectives historiques 1 - The Thinking of Negativity : Historical Perspectives 1 - Negatives Denken : Historische Perspektiven

17h30 Daniel BLOOM (Texas A&M University) The Impossibility of Thinking about Plotinus’ Thought Thinking Itself

18h00 Florin CRISMAREANU (Université de Iasi) Jean Scot Erigène : y a-t-il quelque chose au-delà de l’apophatisme ?

18h30 Romain DEBLUË (Paris IV) Au principe positif de la voie négative chez Thomas d’Aquin

Jeudi 22 novembre - Thursday, November 22nd - Donnerstag 22. November

9h30 Keynote Speaker : Emil ANGEHRN (Université de Bâle) AUX LIMITES DU SENS. ÉLÉMENTS D’UNE HERMÉNEUTIQUE NÉGATIVE

10h15 PAUSE

Négativité et Langage - Negativity an Language - Negativität und Sprache

10h45 Leonie WELLMANN (Universität Frankfurt) Sprachkritik als Modus negativer Kritik und Medium ihrer Selbstreflexion

11h15 Mathias LE GARGASSON (Université Cambridge) Écrire l’impossible : du corpus de la théologie négative aux récits érotiques de Georges Bataille

11h45 Miguel LOPEZ ALIRUANGES (Universidad Carlos III de Madrid) Negativity and Poetry in Paul Celan. Towards a Politics of Literature

12h15 PAUSE DÉJEUNER

Atelier 1 : La pensée négative : perspectives historiques 2 - The Thinking of Negativity 2 -Negatives Denken 2

14h00 Sebastian BÖHM (Technische Universität Dresden) Negativität als Erkenntnisgrund. Kant und Hegel über die Notwendigkeit der Dialektik

14h30 Oliver VICTOR (Universität Düsseldorf) Der Mensch als Wanderer ohne Ziel. Nietzsches negative Anthropologie

15h00 Lina VIDAUSKYTE (Vilnius University) Karl Jaspers‘ Theory of Cipher as Negative Theology

Atelier 2 : Aspects de négativité chez Adorno - Aspects of Negativity in Adorno - Aspekte des Negativen bei Adorno

14h00 Bastian RONGE (HU Berlin) Philosophieren als Rätselraten – Negative Erkenntnis bei Adorno

14h30 Christian RÖßNER (Universität Linz) Ultima Utopia – oder : Das Absolute jenseits der Totalität. Negative Dialektik bei Levinas und Adorno

15h00 Giovanna CARUSO (Universität Koblenz-Landau) Konstellation als Überwindung der Utopie. Die Positivität des Denkens des Nichtidentischen

15h30 PAUSE

Négativité entre métaphysique et logique - Negativity between Metaphysics and Logic - Negativität zwischen Metaphysik und Logik

16h00 Mirella FORTINO (Cosenza) Les droits de la raison dans ses formes positivistes et anti-métaphysiques. Schlick et Neurath

16h30 Pierre LIVET (AMU, Aix-en-Provence) Explorer les usages des formes de négations dans les connaissances négatives

17h00 Stephen MUMFORD (Durham University/NMBU) In Denial

17h30 PAUSE

17h45 Keynote Speaker : Philipp THOMAS (Université de Tübingen)
NEGATIVITY AND UN-REPRESENTATIONAL KNOWLEDGE IN CONTEMPORARY PHILOSOPHY : AN UNTAPPED POTENTIAL FOR PHILOSOPHICAL EDUCATION

Vendredi 23 novembre - Friday November 23rd - Freitag, 23. November

Connaissances négatives : Phénoménologie et déconstruction - Negative Knowledge : Phenomenology and Deconstruction - Negative Erkenntnis : Phänomenologie und Dekonstruktion

9h30 Tomas SODEIKA (Université de Vilnius) Heideggers Auffassung der Gelassenheit als Radikalisierung des Konzepts der negativen Erkenntnis

10h00 Pierre DELAIN (ENS Paris) Jacques Derrida : De la Via Negativa à l’inconditionnalité comme telle

10h30 Oliver MOSER (Université de Lausanne) Marion, Maldiney, Waldenfels et la notion de fondement dans l’Antiquité tardive.

11h00 PAUSE

11h30 Keynote Speaker : Jörg DISSE (Theologische Fakultät Fulda) CONNAISSANCE NÉGATIVE ET CONSCIENCE (DE) SOI

12h15 Conclusions et clôture du colloque

http://centregranger.cnrs.fr/spip.php?article720

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin