Hugues Lagrange : Les maladies du bonheur

Résumé

Cherchant le bonheur sous la bannière de la liberté, de la prospérité et de la justice, les Occidentaux entendaient vivre de manière autonome sous une loi commune, la modernité se présentant comme un horizon où les individus pourraient être à la fois libres, égaux en droits et rétribués selon leurs mérites. En dépit d’un spectaculaire allongement de l’espérance de vie et d’une forte diminution des violences et de la pauvreté, la société moderne n’est pourtant pas parvenue à produire un bien-être durable. L’évolution des souffrances mentales et des troubles comportementaux du dernier demi-siècle en témoigne. Explosion des addictions, anxiétés et dépressions, consommation massive de psychotropes : Hugues Lagrange analyse les pathologies de la modernité, fruits de tensions insolubles pour l’individu dans une société où l’autonomie s’accompagne de solitude et de souffrances, où l’équité du mérite est ruinée par l’inégalité des aptitudes cognitives. Il replace au centre de sa réflexion le rapport entre l’homme, les autres espèces et l’environnement, insistant sur la nécessité de confronter l’anthropologie avec la biologie et la génétique, afin de lutter contre ces maux et repenser la modernité dans la perspective plus modeste de réaliser une société décente.

Caractéristiques

Nombre de pages:
480
Code ISBN:
978-2-13-082427-5
Numéro d’édition:
1
Format
13.5 x 20 cm

Sommaire

Autour de l’auteur

Hugues Lagrange est chercheur au CNRS et à Sciences Po, rattaché à l’OSC. Après avoir étudié le comportement sexuel des jeunes dans le contexte de l’épidémie de VIH, puis leur socialisation dans les quartiers pauvres, il a fait porter ses recherches sur les conséquences de la modernisation en Europe, aux États-Unis et en Inde. Il est notamment l’auteur de En terre étrangère (Seuil, 2013) et du Déni des cultures (Seuil, 2010).

Posted in Brèves, Philosophie Politique and tagged , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).