Romain Laufer : Tocqueville au pays du management. Crise dans la démocratie

Le management met-il en péril la culture française ? La peur de voir le management mettre en péril la culture française met-elle en péril la prospérité économique du pays ?

Ces questions soulèvent en France des oppositions si passionnées que le plus souvent elles provoquent moins un débat qu’une fracture qui rend l’argumentation rationnelle quasi impossible. L’auteur propose de dépasser ces polémiques en se plaçant sous le patronage d’Alexis de Tocqueville :

  1. parce que le développement du management pose la question de la relation entre la France et les États-Unis dont traite De la démocratie en Amérique ;
  2. parce que le développement du management en France est étroitement lié aux événements de 1968, ultime réplique des bouleversements analysés dans L’Ancien Régime et la Révolution ;
  3. parce que Tocqueville est autant un penseur de l’administration que des systèmes politiques et enfin ;
  4. parce que la façon dont le développement des grands systèmes administratifs est susceptible d’engendrer une crise dans la démocratie fait l’objet de ce que l’on pourrait appeler la troisième grande prophétie de Tocqueville.

Romain Laufer, Professeur émérite HEC-Paris, membre de l’Institut Société et Organisation (S&O), membre du comité d’édition de la revue Politique et Management Public (PMP), du comité d’orientation de la revue Entreprise & Société (ENSO), fellow de l’European Academy of Management (EURAM). Il a été membre du comité scientifique du Collège International de Philosophie (CIPh) de 2006 à 2012.

Auteur de Management Public : Gestion et Légitimité (Dalloz, 1980, avec A. Burlaud), Le Prince Bureaucrate : Machiavel au Pays du Marketing (Flammarion, 1982, avec C. Paradeise), traduit sous le titre Marketing Democracy: Public Opinion and Media Formation in Democratic Societies (Transaction Books, 1989/2016), L’entreprise face aux risques majeurs : à propos de l’incertitude des normes sociales (L’Harmattan, 1993), coéditeur de Les nouvelles fondations des sciences de gestion : Eléments d’épistémologie de la recherche en management (Presses des Mines, 2012, avec A. David et A. Hatchuel).

Posted in Brèves, Philosophie Politique and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).