ISSN 2269-5141

Accueil > Annonces de colloques > Philosophie contemporaine > Déconstruire, dit-il… Autour de l’œuvre de Jacques Derrida

Déconstruire, dit-il… Autour de l’œuvre de Jacques Derrida

20 au 23 mai 2009

lundi 11 mai 2009, par Raoul Moati

Maison de la recherche de l’Université de Paris IV – Sorbonne Centre culturel irlandais

Sous la responsabilité de

University College Dublin
Université de Paris IV – Sorbonne
Goethe Universität – Frankfurt
Centre culturel irlandais

Avec le soutien de

Ambassade de France en Irlande
Université franco-allemande (Saarbrücken)

Comité scientifique

Joseph Cohen
Werner Hamacher
Felix Heidenreich
Jean-Luc Nancy
Raphael Zagury-Orly

Mercredi 20 mai 2009

Maison de la recherche de l’Université de Paris IV – Sorbonne
28 rue Serpente, 75006, Paris

9h30
Mots d’ouverture

Georges Molinié (Président de l’Université de Paris IV – Sorbonne)
Michel Fichant (Directeur du Département de Philosophie et de Sociologie de l’Université de Paris IV – Sorbonne)

10h00
Geoffrey Bennington : Ecrire, écrit-il…

11h00
Mireille Calle-Gruber : Les biais d’Alethéia

Déjeuner

13h30
Raoul Moati : Derrida et la question du performatif

14h30
Felix Heidenreich : Derrida et Schmitt : Le souverain et sa déconstruction

Pause

15h45
Marie-Louise Mallet : Mémoires d’aveugle, « De la couleur à la lettre », ou la peinture comme « expérience de l’appropriation impossible »

16h45
Michel Lisse : « Une écriture qui ne serait ni philosophie ni littérature... »

Pause

18h00
Jean Grondin : Le dernier dialogue de Jacques Derrida avec Hans-Georg Gadamer

Jeudi 21 mai 2009

Centre culturel irlandais
5 rue des Irlandais, 75005, Paris

9h00
Fernanda Bernardo : Déconstruction, justice indéconstructible

10h00
Gisèle Berkman : L’hyperbole et son suspens : la déconstruction face à l’indéconstructible

Pause

11h15
Orietta Ombrosi : « Ecce animot »

12h15
Jean-Luc Guichet : Le malin génie animal du cogito

Déjeuner

14h30
David Brezis : Déconstruire l’éthique : Levinas et la spectralité

15h30
Michael Naas : Au commencement, le souffle : la genèse de la déconstruction

Pause

17h00
Raphael Zagury-Orly : La différance hantologique

18h00
Gérard Bensussan : Le marranisme comme éthique

Vendredi 22 mai 2009

Centre culturel irlandais
5 rue des Irlandais, 75005, Paris

9h30
Danielle Cohen-Levinas : Le tournant poétique de la phénoménologie – Derrida face à Celan

10h30
Ginette Michaud : Aschenglorie de Paul Celan : “Point d’intraductibilité”, les enjeux d’une traduction “relevante” de Jacques Derrida

11h30
Marc Crépon : Partage de la singularité ; Derrida, lecteur de Celan

Déjeuner

14h30
Ebe Gruber : Logique de l’aporie

15h30
Stefan Lorenzer : L’inconditionnable

Pause

17h00
Joseph Cohen : « Et si » l’événement « peut-être » advenait ?

18h00
Jean-Christophe Goddard : Philosophie et spectralité

Samedi 23 mai 2009

Centre culturel irlandais
5 rue des Irlandais, 75005, Paris

9h30
Tim Mooney : On Some Motivations for a Deconstructive Reading

10h30
Andrew Haas : Yes No

11h30
Simon Glendinning : Prudently European

Déjeuner

14h30
Serge Margel : Les archives de Jakob – Freud, Yerushalmi, Derrida, et la scène des Ecritures

15h30
Stéphane Habib : Aux commencements

16h30
René Major : Naissance (sans origine) de la déconstruction

Pause

18h00
Michel Deguy : Retour de métaphore

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin