ISSN 2269-5141

Accueil > Annonces de colloques > Philosophie antique > Plotin et les gnostiques. Par-delà la tétralogie antignostique

Plotin et les gnostiques. Par-delà la tétralogie antignostique

samedi 3 décembre 2011, par Thibaut Gress

Colloque en hommage à Pierre Hadot
Colloque international

Comité d’organisation
Philippe Hoff mann (École Pratique des Hautes Études)
Jean-François Balaudé (Université Paris Ouest Nanterre La Défense),
Luciana Gabriela Soares Santoprete (LabEx HASTEC/CNRS-Centre Jean Pépin)
Anna Van den Kerchove (École Pratique des Hautes Études-LEM)

de 9h à 19h
Jeudi 8 décembre 2011
Institut européen en sciences des religions
14, rue Ernest Cresson, 75014 Paris
M° Denfert-Rochereau, ligne 6
Vendredi 9 décembre 2011
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Bâtiment F salle de conférences (352)
Station RER A Nanterre-Université

Ce colloque a pour objectif principal de démontrer la présence de la polémique
antignostique chez Plotin en dehors des traités de la « tétralogie »
explicitement antignostique (Traités 30 à 33), en montrant que la discussion
avec et contre le gnosticisme est présente dès les premiers traités de
Plotin (Traités 1 à 29) mais surtout qu’elle continue même après le « grand
traité » (Traités 34 à 54). Pour ce faire, ce colloque réunit des spécialistes qui
travaillent dans les deux domaines : histoire du gnosticisme et histoire du
néoplatonisme grec. Un tel projet, fondamentalement pluridisciplinaire, est
rendu possible à présent par deux avancées de la recherche dans les dernières
décennies. Tout d’ abord le développement des travaux philologiques sur
les Ennéades de Plotin tout au long du xxe siècle, par la multiplication des
traductions en langues modernes et des commentaires désormais attachés à
interpréter l’oeuvre et la pensée de Plotin non plus dans le cadre interprétatif
de l’édition porphyrienne organisée selon un ordre systématique, mais selon
l’ordre chronologique de rédaction des traités, qui permet de comprendre
quelles sont les lignes d’évolution, ou les constantes, de cette pensée philosophique inaugurale pour l’ensemble de la tradition dite « néoplatonicienne ».
Puis la découverte des traités gnostiques à Nag Hammadi qui permet enfin
d’accéder à la pensée même des mouvements chrétiens « gnostiques » et de la
comprendre en corrigeant l’information tendancieuse de la vaste littérature
hérésiologique des premiers siècles chrétiens. La rencontre de ces deux séries
de recherches permet désormais d’apprécier les informations sur les gnostiques
apportées par Plotin, sa manière de citer et/ou déformer leurs propos,
son art de l’allusion, de la polémique, et le rôle que ce rapport aux adversaires
gnostiques – des individus en chair et en os présents dans la classe de
Plotin à Rome – a joué dans le développement de sa pensée. En abordant,
à partir de cette double perspective, de nombreux thèmes dans les traités
autres que ceux de la tétralogie, il sera possible de mieux saisir non seulement
les points de rupture de Plotin vis-à-vis des gnostiques, mais aussi les
points de convergence – lesquels constituent la source véritable de leur débat.

Jeudi 8 décembre

Matinée sous la présidence de Dominic O’Meara

8 h 45 – Accueil des participants

9 h 00 – Ouverture du colloque par Hubert Bost, doyen de la Section des sciences religieuses de l’École Pratique des Hautes Études (EPHE)

9 h 15 – Présentation du colloque par Jean-François Balaudé

9 h 30 – Hervé Inglebert (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) :
« Le milieu intellectuel romain au iiie siècle »

10 h 00 – Anne-Lise Worms (Université de Rouen) :
« Le Traité 1 : traces gnostiques et antignostiques »

10 h 30 – Zeke Mazur (Université Laval) :
« Le contexte gnostique du premier écrit de Plotin, Traité 1, Sur le Beau »

Discussion - Pause

Texte - 6.7 ko

11 h 30 – Jean-François Balaudé (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) :
« La polémique antignostique et la question de la descente de l’âme dans le Traité 6 »

12 h 00 – Jean-Daniel Dubois (LEM-EPHE) :
« La descente et la chute des âmes dans différents textes gnostiques »

Discussion - Pause déjeuner

Après-midi sous la présidence de Jean-François Balaudé

15 h 00 – Philippe Hoff mann (LEM-EPHE) :
« Les questions cosmologiques des Traités 10, 40 et 45 et le débat antignostique »

15 h 30 – Mariano Troiano (LEM-EPHE) :
« Créations et façonnages : le Démiurge gnostique et l’origine du Monde »
Discussion

16 h 15 – Daniel Regnier (Saint Th omas More College à Saskatoon, Saskatchewan) :
« L’impassibilité, l’unité et la puissance démiurgique de l’âme : la psychologie plotinienne
dans les Traités 26 et 27 sur l’arrière-plan du gnosticisme »

16 h 45 – Stéphane Toulouse (ENS-Paris) :
« Y a-t-il un paramètre antignostique dans la doctrine plotinienne de l’âme ? Le cas des
Traités 28 et 29 de Plotin »

Discussion - Pause

17 h 45 – Euree Song (Université de Séoul) :
« En défense du Maître de la Providence : la controverse antignostique de Plotin dans les
Traités 47 et 48 »

18 h 15 – Einar Thomassen (Université de Bergen) : « La Providence dans les écrits gnostiques »

Discussion

Vendredi 9 décembre

Matinée sous la présidence de Michel Tardieu

9 h 00 – Bertrand Ham (Université catholique d’Angers) :
« La connaissance de soi dans le Traité 49 et ses éventuels aspects antignostiques »

9 h 30 – Anna Van den Kerchove (LEM-EPHE) :
« La connaissance de soi dans quelques traités gnostiques »

Discussion

10 h 30 – Tatjana Aleknienė (Lietuvos edukologijos universitetas, Vilnius) :
« Les traces de la polémique antignostique dans le Traité 51 de Plotin »

11 h 00 – Andrei Timotin (Académie roumaine/LEM- EPHE) :
« Le Traité 52 de Plotin. Critique de l’astrologie et polémique antignostique »

11 h 30 – Michel Tardieu (Collège de France) : réponse à Andrei Timotin

Discussion – Pause déjeuner

Après-midi sous la présidence de Einar Th omassen

14 h 30 – Wiebke-Marie Stock (Martin Buber Society of Fellows/Hebrew University of
Jerusalem) :
« Ce que nous sommes. Y a-t-il des motifs antignostiques dans le Traité 53 ? »

15 h 00 – Luciana Gabriela Soares Santoprete (LabEx HASTEC/CNRS-Centre Jean Pépin) :
« Philosophie et gnosticisme : base de données et répertoire bibliographique »
Discussion -

Pause

16 h 30 – Mauro Bonazzi (Università degli Studi di Milano) :
« Pouvons-nous encore penser le gnosticisme dans le cadre d’un ‘Platonic Underworld’ ? »

17 h 00 – Jean Bouff artigue (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) :
« Porphyre et le gnosticisme »

Discussion

18 h 00 – Conclusions par Michel Tardieu (Collège de France)

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin