ISSN 2269-5141

Accueil > Annonces de colloques > Philosophie politique > SCIENCE, DEMOCRATIE, RELIGION : ISLAM, CHRISTIANISME ET MODERNITE

SCIENCE, DEMOCRATIE, RELIGION : ISLAM, CHRISTIANISME ET MODERNITE

Colloque international Les 6 et 7 novembre 2008

jeudi 30 octobre 2008, par Benoît Kanabus

ORGANISE PAR : Institut supérieur de philosophie
Faculté de théologie
Chaire de Droit des Religions
Faculté de droit
Centre interdisciplinaire d’études de l’Islam dans le monde
contemporain (CISMOC)

Science et démocratie sont deux éléments constitutifs de la modernité et ont largement contribué à façonner l’image des sociétés contemporaines. Historiquement, la science a connu des rapports très complexes avec le religieux. Dans le monde arabo-musulman porté par le dynamisme unificateur de l’islam, les sciences (astronomie, mathématiques, médecine, optique…) ont atteint un haut degré de développement. C’est en partie grâce à la transmission de ces savoirs au monde latin que celui-ci devint la matrice des sciences modernes telles qu’elles se sont définies aux 16ème et 17ème siècles. Les sciences sont alors à la fois portées par des scientifiques chrétiens – Copernic, Mendel, Lemaître – et connaissent régulièrement des difficultés avec l’Eglise – Galilée, Darwin.
De même, la démocratie présente des figures historiques multiples. Si certaines démocraties se sont constituées à l’encontre d’un pouvoir soutenu par les religieux – France, Angleterre -, d’autres ont pris la forme de mouvements d’autonomisation soutenus par le monde religieux – Etats-Unis, Belgique. Il en va de même des Terres d’Islam traversées au cours du temps et aujourd’hui encore par une grande diversité de formes et de perceptions politiques, économiques et sociales.
Dans les sociétés contemporaines occidentales, science, démocratie et religion connaissent des rapports pacifiés sur base d’une claire distinction entre Etat et pouvoirs religieux ainsi que d’une évolution de la pensée théologique.
Pourtant de nouvelles questions surgissent. Le débat darwinisme-religion reprend vigueur à partir du courant créationniste aux Etats-Unis, relayé en Europe par certains courants religieux de diverses confessions. Par ailleurs, la question de la compatibilité du religieux avec la démocratie elle-même réapparaît sous la forme de revendications identitaires qui mettent en question la neutralité de la loi.
La comparaison de la manière dont ces questions se posent actuellement dans l’islam et dans le christianisme est au coeur de ce colloque. Comment ces deux traditions religieuses abordent-elles la question de la science ? Quels rapports ces deux traditions religieuses entretiennent-elles avec la démocratie, tant au niveau des fondements théoriques que de la mise en oeuvre pratique ?
Des intellectuels et chercheurs de différentes disciplines scientifiques tenteront de répondre à ces questions dans une dynamique de rencontre interculturelle à la fois franche, rigoureuse et conviviale.

PROGRAMME :

Jeudi 6 novembre 2008

Sciences et religions

A. Sciences de la nature et religions

9h00 : Accueil des participants

9h15 : Ouverture officielle du colloque

9h30 : Jacques ARNOULD (CNRS, Paris)

Science et théologie dans l’histoire du christianisme

10h00 : Discussion

10h15 Mohamed HADED (Université de Tunis)

La perception de la science moderne chez les musulmans et les chrétiens du monde arabe au XIXe siècle, darwinisme et autres exemples significatifs

10h45 Discussion

11h00 : Pause-café

11h15 Bernard FELTZ (UCL)

Darwinisme contemporain et articulation science / théologie

11h45 Discussion

12h00 – 13h30 : Déjeuner

B. Sciences humaines et religions

14h00 Rachid BENZINE (CNRS, Paris)

Sciences, démocraties et diversité culturelle

14h30 Discussion

14h45 Mustapha KRAIM (Université de Tunis)

Le processus de modernisation dans le monde arabe entre la politique et la religion

15h15 Discussion

15h30 : Pause-café

15h45 Louis-Léon CHRISTIANS (Chaire de Droit des Religions, UCL)

Enseignement des sciences et liberté de conscience

16h15 Discussion

C. Table ronde : Sciences et religions

16h30 – 18h00 Table ronde avec les orateurs du jour.

Vendredi 7 novembre 2008

Religions et démocraties

A. Religion et pouvoir

09h30 Yadh BEN ACHOUR (Université de Tunis)

Texte, pouvoir et interprètes, dans l’islam sunnite

10h00 Discussion

10h15 Felice DASSETTO (UCL)

Religion, pouvoir et sécularisation

10h45 Discussion

11h00 : Pause-café

11h15 Mohsine EL AHMADI (Université Cadi Ayyad, Marrakech)

Les relations entre pouvoir religieux et pouvoir politique dans les diverses figures historiques de l’Islam. Enjeux contemporains

11h45 Discussion

12h00 – 13h30 : Déjeuner

B. Religions et démocraties

14h00 Rachid IDRISSI (Université Cadi Ayyad, Marrakech)

Démocraties et Islam contemporain

14h30 Discussion

14h45 Paul VALADIER (Centre Sèvres,Paris)

Religion et culture(s)

15h15 Discussion

15h30 : Pause-café

15h45 Jean-Marc FERRY (ULB)

Démocraties et religions : conditions pour une articulation

16h15 Discussion

C. Table ronde : Démocraties, religions, sciences

16h30 – 18h00 Table ronde avec les orateurs du jour.

LIEU : Institut supérieur de philosophie (UCL – ISP)
Place du Cardinal Mercier, 14
B – 1348 Louvain-la-Neuve

RENSEIGNEMENTS : Nathalie Coisman (Nathalie.coisman@uclouvain.be)
Site web http://www.uclouvain.be/cps/ucl/doc/isp/documents/081106sciencereligion.pdf
Inscription souhaitée

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin