ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie Politique > Yvon Quiniou : L’homme selon Marx. Pour une anthropologie matérialiste

Yvon Quiniou : L’homme selon Marx. Pour une anthropologie matérialiste

dimanche 23 octobre 2011

Comment penser l’homme aujourd’hui, dans une perspective matérialiste désormais imposée par les sciences ? Celui-ci est incontestablement soumis aux déterminismes de la biologie, de l’histoire et de la psychologie, lesquels ne font pas de place au libre arbitre traditionnel. Mais il ne suffit pas d’en reconnaître l’efficience ; encore faut-il les articuler de manière fine et éviter de verser dans l’idée qu’une de ces instances l’emporterait fondamentalement sur les deux autres - comme le fait par exemple et sous une forme extrême le "biologisme" quand il prétend expliquer l’être humain pas ses seuls gènes. Ce livre s’y efforce avec rigueur et bien des nuances, en tenant compte de nombreux acquis scientifiques. Il privilégie cependant la conception radicalement nouvelle de Marx, centrée sur l’histoire et montrant comment l’homme se construit en elle et par elle ; mais il s’agit d’un Marx revisité, voire corrigé, dans lequel on découvrira une forme de "nature humaine" régulièrement occultée par ses partisans, et autorisant pleinement une liberté collective à l’humanité. Reste le cas de Freud, ce géant lui aussi : son anthropologie, inspirée de sa psychologie de l’inconscient et de sa théorie des pulsions (Eros et Thanatos) est, par son pessimisme relatif, en concurrence avec celle de Marx quand il s’agit de penser l’aventure historique de l’homme et la possibilité d’un progrès proprement moral de la société. Cet ouvrage tente aussi de résoudre cette concurrence au profit de l’auteur du Capital.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin