ISSN 2269-5141

Accueil > La Philosophie dans tous ses états > Danielle Cohen-Levinas : L’opéra et son double

Danielle Cohen-Levinas : L’opéra et son double

mercredi 12 juin 2013

Comment rendre compte de l’extraordinaire utopie qui accompagne l’histoire de l’opéra depuis la création du genre ? Il existe dans l’opéra un implicite capable de penser à la fois l’universel de la langue et le singulier du signe musical. Ce livre met en perspective la puissance subjective du genre lyrique. L’auteur ausculte les pratiques et les théories qui ont permis à l’opéra de survivre et de subsumer les codes et les conventions. Né de la proximité avec les Grecs, l’opéra, loin d’être un projet qui abandonnerait le contenu de vérité métaphysique dont il est l’héritier, n’a cessé au fil du temps de le relancer, au point d’en faire le lieu d’un incessant renouveau particulièrement éloquent au XXe siècle. Ce livre met l’accent sur la nécessité d’un sauvetage de l’opéra qui en définitive pourrait bien être un sauvetage de la métaphysique.
Il ne s’agit pas de sauver une métaphysique défunte ni de la restaurer, mais de montrer comment, au travers les questions névralgiques que pose l’écriture d’un opéra, se met en place une constellation spéculative complexe et critique, réfléchissant le devenir de la métaphysique elle-même. L’opéra se situe aujourd’hui au cœur d’une réflexion dévolue à l’expérience humaine, suscitant pour Danielle Cohen-Levinas une inquiétude philosophique qui serait la réplique esthétique la plus radicale aux apories du temps et de l’histoire.
Ancienne élève du Conservatoire National Supérieur de Musique, de l’École Normale Supérieure de musique et de l’Université Paris IV et Paris I Sorbonne, Danielle Cohen-Levinas est philosophe et musicologue, Professeur à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV)

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin