ISSN 2269-5141

Accueil > La Philosophie dans tous ses états > Elisabetta Orsini : Atelier. Lieux de la pensée et de création

Elisabetta Orsini : Atelier. Lieux de la pensée et de création

dimanche 15 septembre 2013

Un atelier d’artiste est en quelque sorte semblable à la chaussette qui fascinait tant Walter Benjamin. Enroulée et repliée sur elle-même, elle se façonnait un sachet dans lequel elle était contenue. Une fois extraite de ce sachet, elle se déployait et le sachet redevenait chaussette. Il faut entendre par là que l’espace de création appartient entièrement à l’artiste et qu’il s’étend dans l’espace de son esprit et de son corps. L’atelier d’art n’est autre que l’artiste lui-même : c’est un état de son esprit et donc un espace tout intérieur et mental. Au moment où l’artiste commence à travailler, l’espace de travail devient cependant aussi l’espace extérieur – qui reflète une image spéculaire de l’espace interne et le déploie. Le corps de l’artiste se prolonge dans son lieu de travail, qui devient partie intégrante de son corps en mouvement.
Elisabetta Orsini est diplômée en philosophie à l’université de Rome La Sapienza avec un mémoire en histoire des sciences portant sur l’épistémologie de Buffon et docteur en langues et littérature romanes de l’Université Charles de Gaulle – Lille 3

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin