ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie antique > Dominic O’Meara : Sur les traces de l’Absolu

Dominic O’Meara : Sur les traces de l’Absolu

mardi 17 septembre 2013

Existe-t-il, au-delà de la relativité des choses, un Absolu sur lequel serait fondée l’existence, que rechercherait la connaissance et qui donnerait un sens à la vie ? Comment parvenir à un tel Absolu ? Comment le connaître ? Comment en parler ? Une conception de l’Absolu se trouve au cœur de la pensée des philosophes platoniciens de l’Antiquité tardive, chez qui les questions, les apories, les dilemmes que suscite cette conception font l’objet de réflexions d’une grande profondeur et richesse.

Ce recueil d’études propose, à partir d’analyses textuelles précises, une vue d’ensemble de la problématique de l’Absolu dans l’œuvre de Plotin, Syrianus, Proclus et Damascius. Y sont traités le chemin, les méthodes et les étapes susceptibles de nous mener vers l’Absolu, les traces de l’Absolu dans l’âme humaine qui montrent la voie, le rôle des sciences (géométrie, métaphysique, politique et rhétorique) dans la recherche de l’Absolu et dans sa transmission. Deux textes sur deux prédécesseurs sur le chemin de l’Absolu, Platon et Héraclite, servent d’introduction au recueil, qui, en guise de conclusion, propose une brève étude consacrée à Boèce.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin