ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie antique > Priscien : Grammaire. Livres XIV – XV – XVI. Les invariables

Priscien : Grammaire. Livres XIV – XV – XVI. Les invariables

lundi 30 septembre 2013

Le groupe Ars grammatica poursuit, avec les livres 14 à 16, la traduction, jusqu’alors inédite, de l’Ars Prisciani, somme de la grammaire antique écrite à Constantinople au début du VIe siècle.
Ces livres sont consacrés aux parties du discours invariables : la préposition (livre 14), l’adverbe et son appendice l’interjection (livre 15), la conjonction (livre 16). Les problèmes linguistiques soulevés (définition, sémantisme et fonction de ces invariables) traversent toute l’histoire de la grammaire antique : Priscien en propose l’ultime version qui constituera le plus souvent le socle de la réflexion médiévale, voire de la grammaire classique.
La traduction de ces livres montre dans le détail les difficultés rencontrées par le grammairien : comment classer ces formes d’invariables ? comment les répartir entre les différentes catégories ? quels critères employer pour justifier cette répartition ? quelle langue de référence adopter ? quels exemples (littéraires ou forgés) choisir ? L’élaboration de cette description peut être ainsi suivie dans chacune de ses étapes et de ses dimensions – avec en arrière-plan la constante confrontation du matériel linguistique latin avec le grec : plus que tout autre en effet dans la grammaire antique, Priscien conçoit la grammaire dans une perspective de comparaison entre les deux langues.

Le groupe Ars grammatica est composé de spécialistes aux points de vue distincts et complémentaires, latinistes, philologues et historiens de la grammaire. Pour le présent ouvrage, le groupe était constitué de M. Baratin, F. Biville, G. Bonnet, B. Colombat, C. Conduché, A. Garcea, L. Holtz, S. Issaeva, M. Keller et D. Marchand

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin