ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Nadia Yala Kisukidi : Bergson ou l’humanité créatrice

Nadia Yala Kisukidi : Bergson ou l’humanité créatrice

mardi 8 octobre 2013

Y a-t-il une pensée consistante de l’art chez Bergson ? Existe-t-il une « philosophie politique » bergsonienne ? Ces deux questionnements, apparemment distincts, sont bel et bien traités et reliés chez l’auteur. Ils trouvent leur fondement au coeur d’une conception de l’homme, dont les contours sont tracés dans L’Évolution créatrice à l’intérieur du problème métaphysique de la vie. Partant de la question anthropologique, telle qu’elle se pose à partir de l’affirmation théorique du concept de création, Nadia Yala Kisukidi propose une lecture originale de Bergson perturbant les frontières de chaque livre et développant de nouveaux axes problématiques : peut-on parler d’un humanisme bergsonien ? Quels sont les enjeux psycho-sociaux d’une compréhension de l’homme centrée sur le concept de création ?
L’artiste figure-t-il un modèle singulier d’humanité ? Pourquoi la promotion de la démocratie et des Droits de l’Homme tient-elle tout autant de la proposition politique effective que de la réaffirmation nette des résultats de la métaphysique de la vie ?
Si la question de l’art a pu sembler opaque à cause d’une absence de livre, et si celle de la politique apparut suspecte du fait de son ancrage dans la philosophie de la vie et des engagements de l’auteur au XXe siècle, cet ouvrage, en montrant que le problème de l’émancipation de l’homme constitue une des inquiétudes du bergsonisme, se présente comme une contribution majeure au renouveau des études bergsoniennes.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin