ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie moderne > René Descartes : Correspondance, tome II

René Descartes : Correspondance, tome II

lundi 28 octobre 2013

Correspondance, 2

Édition de Jean-Robert Armogathe. Édition publiée sous la direction de Jean-Marie Beyssade et Denis Kambouchner
Collection Tel (n° 393), Gallimard

Parution : 24-10-2013
En 1637, Descartes publie le Discours de la méthode sous l’anonymat ; mais il laisse circuler ses lettres à travers l’Europe. Car le genre épistolaire lui permet de livrer sa pensée avec plus de liberté – cette liberté de philosopher qui lui était si chère ! On y repère, par exemple, un traitement inédit des thèmes métaphysiques : la création des vérités éternelles est surtout proposée dans la correspondance, comme les développements qu’il entendait donner à sa physique pour expliquer la transsubstantiation.
Aussi Descartes tient-il à ses lettres, dont il garde des copies. Les 586 lettres publiées par Adam et Tannery ont bien vite été complétées par de nouvelles découvertes : ce sont 735 lettres qui ont été publiées en 2005 chez Bompiani.
Dans la présente édition, toutes les lettres de Descartes, organisées en dossiers, sont complétées par les principales lettres de ses correspondants. Autour du massif des lettres à Constantijn Huygens, ce deuxième volume contient les dossiers de la princesse Élisabeth, de Regius, de Morin, des médecins et de plusieurs autres correspondants. Des tables permettent les concordances avec les autres éditions.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin