ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie Politique > Marcel Gauchet : La crise du libéralisme

Marcel Gauchet : La crise du libéralisme

mercredi 11 juin 2014

L’avènement de la démocratie propose à la fois une histoire philosophique du XXe siècle et une théorie de la démocratie.
L’ouvrage constitue la suite de La révolution moderne. Avec la sortie de la religion advient un monde où les hommes ambitionnent de se gouverner eux-mêmes. Or c’est en fait le monde le plus difficile à maîtriser qui soit, comme en témoignent les péripéties de ce parcours tumultueux, traversé d’embardées et de crises.
La crise du libéralisme présente une analyse en profondeur des années 1880-1914 – années qui constituent la matrice du XXe siècle, de ses tragédies et de ses réussites. Si, à la faveur de l’association du régime représentatif et du suffrage universel, les bases de la démocratie libérale sont jetées, le nouvel univers qui se déploie fait dans le même temps exploser le cadre hérité de l’univers religieux qui avait soutenu l’édifice des libertés fraîchement acquises. Ce sera la source des folies totalitaires comme le ressort de l’approfondissement et de la stabilisation des démocraties libérales.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin