ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie Politique > Hervé Guineret : Clausewitz et la guerre

Hervé Guineret : Clausewitz et la guerre

mardi 24 juin 2014

La pensée de Clausewitz (1780-1831) se développe dans une Europe qui connaît de multiples bouleversements politiques et militaires. Simultanément, la discussion stratégique s’oriente en fonction de deux axes incompatibles. Le premier privilégie le modèle newtonien de la loi et tente de l’appliquer aux pratiques humaines et à la société. Le second s’inspire de Montesquieu afin de penser un autre type de rationalité.
Dans ce contexte, Clausewitz affirme clairement que la complexité des actions humaines interdit de les réduire à une détermination simple, que « l’élément moral » revêt une importance capitale, même s’il rend difficile la saisie du fait guerrier. Aussi, nous nous proposons de montrer que De la guerre, ouvrage de référence dans la plupart des écoles militaires, n’est pas seulement un traité de stratégie. Par-delà les analyses du fait guerrier, l’auteur veut fonder un régime de rationalité, celui des sciences humaines, définir la liberté humaine et ses difficultés.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin