ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Emmanuel Fournier : Philosophie infinitive

Emmanuel Fournier : Philosophie infinitive

mercredi 16 juillet 2014

Coffret composé de Vol. 1 : Penser à être. Vol. 2 : Penser à croire. Vol. 3. Penser à penser. vol. 4 : Penser à vivre
La langue n’est pas tout, mais si ça cloche avec la langue, comment cela pourrait-il aller ailleurs ? Éventre quelques phrases et enfonce-toi avec les verbes dans la chair même de nos inquiétudes. Tu verras les questions qui se trament, tout ce que nous machinons avec trois fois rien, si nous avons besoin de plus, s’il y a de quoi rire, jouir ou souffrir...

Philosophie infinitive est composé de quatre volumes sous coffret intitulés respectivement : Penser à être, Penser à croire, Penser à penser, Penser à vivre, qui viennent élargir et parachever un cycle commencé avec Croire devoir penser en 1996. Penser à l’infinitif revient à renoncer aux mots trop bavards, trop savants pour se concentrer sur l’action tout entière contenue dans le verbe sous sa forme la plus immédiate.
Qu’il s’agisse de ses recherches philosophiques et poétiques autour de l’infinitif, aux Éditions de l’éclat (Croire devoir penser, 1996 ; L’infinitif des pensées, 2000) ou chez Eric Pesty (Mer à faire, 2005), de son essai sur le cerveau (Creuser la cervelle, PUF, 2012), ou de ses investigations au trait qui proposent une grammaire du dessin (La même chose, Corduriès, 1993), Emmanuel Fournier bouleverse nos habitudes de penser, se concentre sur la langue et ses abîmes et nous ouvre des horizons de lecture insoupçonnés.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin