ISSN 2269-5141

Accueil > La Philosophie dans tous ses états > Catherine Malabou : Avant demain. Epigénèse et rationalité

Catherine Malabou : Avant demain. Epigénèse et rationalité

lundi 8 septembre 2014

La philosophie continentale contemporaine est-elle en train de rompre avec Kant ? Une attaque des structures de la connaissance supposées inébranlables depuis la Critique de la raison pure est aujourd’hui à l’œuvre : finitude du sujet, donné phénoménal, synthèse a priori. Abandonner le transcendantal, tel est le mot d’ordre de la pensée postcritique du XXIe siècle naissant.
Des questions que l’on ne croyait plus possible de poser ressurgissent alors avec une vigueur renouvelée : Kant peut-il vraiment soutenir la différence entre a priori et inné, déduire les catégories et non les imposer, justifier la nécessité de la nature ? Les récentes recherches sur le développement du cerveau aggravent encore ces soupçons, qui confrontent l’idéalisme transcendantal à la thèse d’une origine biologique des processus cognitifs.
Dans le mouvement d’une analyse précise et singulière, Catherine Malabou élabore la réponse de Kant à sa postérité. Fidèle à son sujet, le livre évolue comme une épigenèse, cette croissance différenciée de l’embryon dont la philosophie critique, pour qui sait la lire, affirme qu’elle constitue la vie du transcendantal et contient la promesse de sa transformation.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin