ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie médiévale > Roger Pouivet : Après Wittgenstein, Saint Thomas ?

Roger Pouivet : Après Wittgenstein, Saint Thomas ?

lundi 6 octobre 2014

Par sa mise en question d’une conception moderne de l’esprit et de la pensée – apparue avec Descartes, dominante dans la phénoménologie et toujours présente dans les sciences cognitives – Wittgenstein a assuré une voie d’accès à la philosophie de Thomas d’Aquin, au moins à sa conception de la pensée et de l’esprit. C’est en allant de Wittgenstein vers l’Aquinate que des philosophes britanniques, comme Peter Geach, Elizabeth Anscombe, Anthony Kenny, ont développé une lecture du Docteur angélique et de l’auteur des Recherches philosophiques. Mais pourquoi et comment une interprétation de Wittgenstein peut-elle être une invitation à la lecture de la Somme théologique ? Ce livre se propose de le montrer.

Roger Pouivet est professeur de philosophie à l’Université de Lorraine et directeur du Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie – Archives Poincaré (CNRS, UMR 7117).

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin