ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie antique > Cristina Cerami (éd.) : Nature et sagesse. Les rapports entre physique et (...)

Cristina Cerami (éd.) : Nature et sagesse. Les rapports entre physique et métaphysique dans la tradition aristotélicienne

mercredi 20 mai 2015

La question de savoir quel type de rapport entretiennent la physique et la métaphysique est au cœur du système philosophique d’Aristote. Ce rapport, toutefois, n’est pas facile à saisir, non seulement parce qu’Aristote ne l’a jamais défini de façon claire, mais parce qu’il est délicat d’en comprendre la nature à la lumière de la théorie de la science exposée dans les Seconds Analytiques. En effet, Aristote affirme d’une part que la métaphysique, conçue comme science universelle, n’a pas de genre-sujet propre, et d’autre part que la physique, quoique seconde par rapport à la métaphysique, en assure le fondement. C’est de ce rapport ambivalent que découle le plus grand nombre d’apories liées au statut épistémologique de chacune des deux sciences comme à la nature de leur rapport. Les contributions réunies dans ce recueil s’inscrivent dans ce contexte théorique complexe. Elles portent moins sur la difficulté de comprendre le critère ou les critères d’organisation des traités qu’on appelle Métaphysique et Physique que sur celle de présenter et de justifier l’entrelacement épistémologique de ces deux sciences, conçues comme deux disciplines unitaires mais plurielles. Sans prétendre reconstruire l’histoire de la question, l’un des enjeux de ce volume fut aussi de dégager, passé le texte même d’Aristote, certains points nodaux de l’histoire grecque et arabe du débat.

Peeters - Aristote – Traductions et Études
514 pages - 16 × 24 cm
ISBN 978-90-429-3006-3 - avril 2015

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin