ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie Politique > Georges Balandier : Recherche du politique perdu

Georges Balandier : Recherche du politique perdu

lundi 1er juin 2015

« Le politique ne se supprime pas, il se dégrade. Il laisse alors un vide où s’expriment la plainte et l’attente d’un autre monde. C’est dans ce vide aussi que la violence fait irruption et réveille le sentiment d’insécurité. »
Dans ce court essai, Georges Balandier se penche sur l’effacement du politique au cœur de nos démocraties, il décrypte cette perte à la fois dans l’histoire de la Ve République et dans l’analyse du mal-être démocratique. Il lit la disparition du politique sous l’éclairage des différences, en opposant « pouvoir gouvernant » et « pouvoir du symbolique », en constatant la nécessaire référence à l’espace, au territoire politique ; en montrant la démocratie sous l’aspect de la civilisation en action. En considérant, à partir de la tragédie de janvier 2015 à Paris, la confrontation du besoin de sécurité avec le désir démocratique.
Un bref détour par l’anthropologie politique, par des références de l’ailleurs, donne à ce parcours son orientation et sa force singulière.

Anthropologue, sociologue et écrivain, Georges Balandier, 95 ans, est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages de référence sur les mythes et les « tendances » des sociétés traditionnelles et contemporaines.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin