ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie Politique > Christine Fauré : Les néoconservateurs à la française

Christine Fauré : Les néoconservateurs à la française

jeudi 24 septembre 2015

Depuis trente ans en France, des néoconservateurs s’en prennent à toute radicalité philosophique et à tout esprit de révolution sociale. Au titre d’une démocratie apaisée, ils rejettent toute tentative de modi-fier l’ordre existant, pourtant douloureux pour le plus grand nombre ; s’inspirant des penseurs en leur temps contre-révolutionnaires, ils veulent mettre un point - final à une Révolution française encore pourvoyeuse de messages politiques. La pensée conservatrice contemporaine se réfère unanimement à Tocqueville, institué maître à penser, qui lui-même avait été contempteur de la Révolution de 1848 et partisan de la colonisation de l’Algérie. Elle abuse du concept de totalitarisme pour effrayer. Elle exprime un rejet quasi-militant des événements de mai 68, étouffe un désir de justice : pourtant, versant méconnu de la révolte qui embrasa l’ensemble de la société, réouverture en 1970 des procès contre la collaboration française. Le renouveau réactionnaire s’est développé, dans la lignée de Raymond Aron, en philosophie, histoire et politique, avec Luc Ferry, Pierre Nora, Marcel Gauchet, Stéphane Courtois…

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin