ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Vladimir Jankélévitch : L’esprit de résistance

Vladimir Jankélévitch : L’esprit de résistance

mardi 20 octobre 2015

Moraliste doublé d’un métaphysicien hors pair, Vladimir Jankélévitch (1903-1985) est l’auteur d’œuvres classiques parmi lesquelles Le Traité des vertus, La Mort, Le Pardon, L’Irréversible et la nostalgie, Le Paradoxe de la morale, et de nombreux livres sur la musique, entre autres sur Debussy, Ravel et Fauré.
Avec fidélité, sérieux et courage, il n’a cessé d’unir la pensée et l’action, de mêler réflexion et implication dans la vie sociale de son temps pour défendre au mieux les idées qui illustraient ses cours à la Sorbonne sur le mensonge, la sincérité ou la justice.
Composé de textes rares, devenus introuvables ou inédits en volume, ce livre présente des grands enjeux : mémoire, pardon, lutte contre le racisme et l’antisémitisme....
Vladimir Jankélévitch nous met en garde contre le retour des pensées criminelles. Et à la question : qu’est-ce qu’un philosophe aujourd’hui ? Il répond : « Eh bien, c’est d’abord quelqu’un qui fait comme il dit. »

Cette édition a été préparée par Françoise Schwab, historienne, éditrice des œuvres posthumes de Vladimir Jankélévitch, auteur de nombreux articles sur la pensée du philosophe en rapport avec Henri Bergson, Emmanuel Levinas ou Léon Chestov.
Avec des contributions de Jean-Marie Brohm, docteur d’État ès Lettres et Sciences humaines, professeur émérite de sociologie, à l’Université Montpellier III, auteur entre autres de 1936. Jeux olympiques à Berlin (André Versaille éditeur, 2008) et de Jean-François Rey, agrégé de philosophie, docteur en sciences politiques, auteur de plusieurs ouvrages sur Emmanuel Levinas dont Levinas autrement (Peeters, 2012).

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin