ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Philippe Mengue : Espaces lisses et lignes de fuite

Philippe Mengue : Espaces lisses et lignes de fuite

lundi 4 janvier 2016

Éthique, esthétique et politique deleuziennes

Ce livre ne présente pas la philosophie de Gilles Deleuze, ni encore moins il ne la résume. Il s’en sert en l’appliquant à des problèmes spécifiques politiques et esthétiques, pour en montrer concrètement, sur des exemples précis, des cas, la pertinence et la fécondité. Ainsi à travers le masochisme de la Vénus à la fourrure, la peinture du Lorrain, l’espace public démocratique du contrat social, et l’étrange athéisme de Sade, on peut voir la force de révélation que détiennent les concepts deleuziens d’espace lisse et de lignes de fuite. Mais en même temps qu’on verra jouer concrètement ces concepts, leur parenté très grande avec ceux de Lacan apparaîtra clairement. Le travail d’analyse, la clinique, quand il est concret et précis, dissout les gros concepts et, au-delà des oppositions d’opinion massives, ouvre et trace des lignes de sens et des perspectives de lecture radicalement nouvelles, où les vieux antagonismes deviennent désuets. D’où la richesse atypique de la philosophie deleuzienne.

Philippe Mengue, agrégé et docteur d’État en philosophie, a publié de nombreux essais, dont, aux Éditions Kimé, une étude sur Sade, L’ordre sadien, une étude sur Deleuze, Le Système du multiple ; Marcher, courir, nager, (2015), et Faire l’idiot, La Politique de Deleuze, Germina, 2013. Il a enseigné en Provence et au Collège International de Philosophie.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin