ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Jacques Derrida : La voix et le phénomène

Jacques Derrida : La voix et le phénomène

samedi 13 février 2016

« ?Le langage n’est-il pas d’abord cela même en quoi pourraient sembler s’unir la vie et l’idéalité ? Or nous devons considérer d’une part que l’élément de la signification – ou la substance de l’expression – qui semble le mieux préserver à la fois l’idéalité et la présence vivante sous toutes ses formes est la parole vivante, la spiritualité du souffle comme phonè ? et que, d’autre part, la phénoménologie, métaphysique de la présence dans la forme de l’idéalité, est aussi une philosophie de la vie.? »
Le travail phénoménologique de Derrida passe par une remise en question et un dépassement des travaux d’Husserl.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin