ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Jean-Pierre Cometti : La démocratie radicale. Lire John Dewey

Jean-Pierre Cometti : La démocratie radicale. Lire John Dewey

dimanche 14 février 2016

À son tour, le public français découvre l’importance philosophique et politique de John Dewey (1859-1952).
Convaincu que les évolutions du libéralisme, et particulièrement celles qui lui semblaient à venir, sont susceptibles d’être modifiées en profondeur, Dewey en appelle à l’« intelligence sociale » : comprendre les sources et les ressources du changement c’est refuser d’abdiquer devant les tâches qui sont les nôtres en tant qu’êtres humains et de consacrer définitivement un ordre du monde de plus en plus clos et insupportable.
Dans toutes ses analyses, l’émancipation est un maître mot : il renvoie à une philosophie de l’enquête et de l’expérience qui en éclaire les processus, en dénoue les entraves ; il attribue à l’intelligence et à la connaissance un rôle social que les sciences du même nom doivent assumer grâce à une fonction critique. Or celle-ci ne se confond pas avec la dimension d’expertise qu’elles tendent à remplir dans nos démocraties qui, substituant cette expertise même aux vertus de l’enquête et de la libre discussion, ont ainsi vidé la fonction politique de son contenu.
La radicalisation du libéralisme, comme la radicalisation de la démocratie, se condensent en une maxime : les moyens propres au fonctionnement des sociétés démocratiques, délibératives et participatives, doivent être à la mesure et à l’image de leurs fins.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin