ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie moderne > Gérauld de Cordemoy : Six discours sur la distinction et l’union du corps et (...)

Gérauld de Cordemoy : Six discours sur la distinction et l’union du corps et de l’âme. Discours physique de la parole

mercredi 17 février 2016

Parmi les cartésiens du second XVIIe siècle, Cordemoy (1626-1684) a une place à part. Dans les Six Discours sur la distinction du corps et de l’âme (1666), Cordemoy réélabore l’anthropologie cartésienne à partir de l’atomisme et de l’occasionnalisme. D’un côté, il reconstruit la conception cartésienne du corps et de l’étendue à partir d’un atomisme méthodologiquement différent de celui de Gassendi et, de l’autre, à propos de la distinction de l’âme et du corps, il est l’un des premiers à envisager la causalité sous la figure de l’occasionnalisme. Cordemoy s’ancre sur la distinction réelle de l’âme et du corps pour développer une description physique de l’homme et introduire les développements métaphysiques, théologiques et éthiques, qui constituent pour lui l’horizon véritable de la connaissance de l’homme. Le Discours Physique de la Parole (1668), parfois considéré comme le Septième Discours, fournit une conception de la nature du composé humain, de la communication entre l’âme et le corps et entre les êtres humains, et aussi entre les purs esprits. La réflexion sur le langage permet de discerner le domaine propre de l’homme et de rendre compte de l’intimité de l’union de l’âme et du corps.

Vrin - Textes cartésiens en langue française
264 pages - 13,5 × 21,5 cm
ISBN 978-2-7116-2092-0 - février 2016

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin