ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie moderne > Emmanuel Kant : La religion dans les limites de la seule raison

Emmanuel Kant : La religion dans les limites de la seule raison

jeudi 5 mai 2016

La Religion (1793) confronte la raison à deux énigmes.
D’une part, comment le mal commis est-il possible ? Nous jugeons les auteurs des maux infligés aux êtres humains par d’autres êtres sans douter de leur appartenance à l’humanité (puisque nous ne jugeons que des humains), alors que le choix de les commettre est, pour un être raisonnable, incompréhensible. Énigme d’autant plus forte que l’humanité commet infiniment plus de maux qu’elle ne fait le bien.
D’autre part, la croyance est une énigme pour l’incroyant, comme l’incroyance l’est pour celui qui croit. C’est ainsi toute une part du référentiel selon lequel chacun déchiffre le monde qui nous reste mystérieuse dans les relations interpersonnelles, lors même que la pratique d’un culte est le plus souvent publique.
Le rapprochement des deux problèmes ainsi posés à la raison fait l’unité d’un livre qui, au moment où le projet des Lumières apparaît de nouveau d’actualité, en interroge pour nous à la fois les ressources et les limites.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin