ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > La Révélation du Christ se donne comme un...

La Révélation du Christ se donne comme un...

lundi 16 mai 2016

La Révélation du Christ se donne comme un événement qui, dans l’histoire et dans le présent, « apparaît », apparaît de plein droit et même comme un phénomène par excellence. Au point qu’à la lumière de cette visibilité, non seulement « Dieu [lui-même] s’est révél頻 (Rm 1,19), mais aussi toute chose devient visible, comme jamais autrement. La Révélation révèle tout phénomène à lui-même, selon ce principe, souvent répété, qu’« il n’y a rien de caché qui ne doive devenir manifeste » (Lc 8,17). Cet énoncé de la Révélation résonne comme s’il suggérait une phénoménologie du révélé. La différence des deux graphies (majuscule et minuscule) marque ici exactement la difficulté : lorsque « la lumière apparaît dans la ténèbre » (Jn 1,5), de quelle lumière s’agit-il ? Faudrait-il n’en admettre qu’une seule, qui rendrait toutes choses visibles, aussi différentes qu’elles apparaissent ? En retour, la phénoménologie doit, pour devenir ce qu’elle prétend être, élargir aussi loin que possible la mise en scène de tout ce qui peut apparaître, donc surtout de ce qui, de prime abord, et le plus souvent, « n’y apparaît pas » encore. Mais spontanément et suivant sa ligne de plus grande pente, elle ne cesse de se replier sur ce qui lui apparaît le plus aisément et le plus rapidement – les « objets » que l’on peut constituer et, dans le meilleur des cas, les « étants » qui sont. Pourtant, les phénomènes ne manquent pas qui, ni objet ni étant, ne cessent de revendiquer leur manifestation et, sans autorisation de la philosophie, réussissent à l’accomplir. Au nombre de ces phénomènes, que nous appelons « saturés », ne devrait-on pas aussi compter les phénomènes de révélation, qui seuls correspondent formellement à ce que prétend accomplir la Révélation ?

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin