ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Baptiste Morizot : Pour une théorie de la rencontre

Baptiste Morizot : Pour une théorie de la rencontre

lundi 19 septembre 2016

Quel est le rôle du hasard dans l’individuation théorisée par Gilbert Simondon ? Dans cette enquête, le hasard, élaboré à partir du concept darwinien de chance, n’est plus pensé comme principe métaphysique ou mesure de l’ignorance : il devient un opérateur local insérédans le processus d’individuation. Il désigne la modalité de la rencontre entre une singularité, qui donne forme à l’individu, et un milieu métastable, capable de transformations. Il devient un mécanisme du dispositif d’invention des structurations singulières, plurielles, et novatrices (formes de vie et manières d’exister), qui sont élaborées comme solutions à des problèmes par l’individuation. À la lumière de Simondon se dessine une théorie de la rencontre individuante, susceptible d’entrer en dialogue avec les sciences sociales, notamment la sociologie (Bourdieu, Lahire…).

Baptiste Morizot est maître de conférences en philosophie à l’Université Aix-Marseille. Ses recherches consistent en une enquête transdisciplinaire, centrée sur les relations constitutives entre l’humain et le vivant en lui et hors de lui.

Vrin - Pour demain
248 pages - 13,5 × 21,5 cm
ISBN 978-2-7116-2671-7 - juillet 2016

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin