ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Simone Weil : Attente de Dieu

Simone Weil : Attente de Dieu

mardi 20 septembre 2016

« Je peux dire que dans toute ma vie je n’ai jamais, à aucun moment, cherché Dieu », écrit la philosophe Simone Weil au printemps 1942. Elle ne dit pas ici son agnosticisme mais exprime la radicalité de sa foi chrétienne : ne pas chercher, ne pas vouloir, mais désirer et attendre Dieu. L’ardente militante de la cause ouvrière, qui en 1936 s’était engagée en Espagne contre le franquisme, et allait bientôt rejoindre la France Libre à Londres, signe ici un testament spirituel qui a marqué le xxème siècle par sa beauté et sa force. Attente de Dieu est le titre que donna en 1949 le père Joseph-Marie Perrin aux textes que Simone Weil lui avait adressés avant son départ de France.
Ces pages inouïes constituent l’éclairage qui donne toute sa cohérence à la vie et à l’œuvre de la philosophe où l’attention à l’autre et à la beauté du monde expriment son amour attentif de Dieu.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin