ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie moderne > Patrick Wotling : "Oui, l’homme fut un essai". La philosophie de l’avenir (...)

Patrick Wotling : "Oui, l’homme fut un essai". La philosophie de l’avenir selon Nietzsche

lundi 10 octobre 2016

Entrer dans la pensée de Nietzsche implique de comprendre avant toute chose le déplacement de problématique qu’il impose à la philosophie. Du fait de la vision erronée qui a porté les philosophes à trahir l’exigence qui définit celle-ci, une réorientation de questionnement s’avère nécessaire, substituant désormais la problématique de la culture, c’est-à-dire l’enquête en termes de valeurs, à la traditionnelle, mais superficielle, recherche de la vérité. Cette redétermination fait alors apparaître la logique qui relie les notions structurant la réflexion nietzschéenne – valeurs, gai savoir, inactualité, réalité comme commandement, interprétation, philologie, sens historique – et dessine la véritable « tâche d’avenir du philosophe ». Elle révèle en effet que l’homme tel qu’il existe actuellement ne fut qu’un essai effectué sur les possibilités de vivre, qui sont loin d’avoir été épuisées, et que la philosophie elle-même prend ultimement la forme d’une tâche pratique, transformatrice, articulée à la recherche de formes nouvelles d’organisation de la vie, porteuse d’une « élévation de l’homme ».

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin