ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie Politique > Thierry Ménissier : Machiavel, ombres et lumières du politique

Thierry Ménissier : Machiavel, ombres et lumières du politique

jeudi 14 septembre 2017

Depuis toujours précédé de la réputation sulfureuse d’athée et d’homme immoral, Machiavel est l’auteur d’une oeuvre engagée en faveur de la défense de la liberté républicaine à une époque de la Renaissance où Florence, sa patrie, se trouve menacée et dominée. L’affirmation de l’autonomie de la politique conduit Machiavel à développer une oeuvre pleine de paradoxes, dans laquelle les évidences disparaissent en même temps que les illusions. La lecture simultanée du Prince, des ouvrages consacrés aux républiques et des écrits politiques de circonstance dévoile ainsi une philosophie où l’ombre et la lumière se mêlent sans cesse, en écho direct à la complexité des situations politiques mais également fort cruelle pour les espoirs naïfs. Si Machiavel est un penseur gênant, c’est parce que son oeuvre met radicalement en cause la tentation d’enchanter les relations humaines ; s’il est un auteur fascinant, caractérisé par une extraordinaire influence directe et indirecte, c’est qu’il promet une intelligence renouvelée de l’action collective et qu’il promeut une éthique de la vertu d’une grande profondeur.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin