ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie moderne > Henri Meschonnic : Spinoza, poème de la pensée

Henri Meschonnic : Spinoza, poème de la pensée

dimanche 12 novembre 2017

Linguiste, essayiste, traducteur, poète, Henri Meschonnic (1932-2009) est toujours au plus près de la langue. Ses traductions de livres bibliques ont marqué et sont caractéristiques de son approche.

C’est la langue de Spinoza, le latin de l’Éthique, qui est ici au centre de cet ouvrage. Contre la surdité des philosophes au langage, Meschonnic fait entendre le texte de Spinoza, confrontant les traductions (Appuhn, Misrahi, Pautrat), et révélant les limites des commentaires philosophiques,d’Alquié à Deleuze.

Lire l’invention de la pensée dans un continuum avec la vie, donner au livre toute sa dynamique, et comme le titre la conclusion, « Spinoza gagne, la vie gagne ».

Henri MESCHONNIC
Henri Meschonnic a enseigné la littérature et la linguistique. Il a en particulier participé en 1969 à la création de l’université de Vincennes. Citons parmi ses ouvrages : Pour la poétique (5 vol., 1970-1978), Le langage Heidegger (1990), Critique du rythme (1984), Politique du rythme, politique du sujet (1995).

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin