ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Revue Critique n° 836-837 : Giorgio Agamben

Revue Critique n° 836-837 : Giorgio Agamben

samedi 25 novembre 2017

De Stanze, paru en France en 1981, à Polichinelle, le dernier-né, peu d’œuvres philosophiques contemporaines ont exercé sur leurs lecteurs le même charme que celle de Giorgio Agamben. Charme au sens le plus fort : ce qui enchante et ce qui enchaîne. L’enchantement naît de ce chatoiement d’une langue et d’une pensée prenant à la traverse philologie, métaphysique et politique. Ondoyante et diverse, telle apparaît de prime abord cette œuvre si singulière. Mais si elle enchaîne, c’est par sa rigueur, par le caractère construit, délibéré et pour ainsi dire prémédité de sa démarche. La série Homo sacer vient d’être réunie en un seul volume dans sa version française, mais il est clair qu’elle a d’emblée été conçue pour devenir cette somme, tandis que d’autres chemins ne cessaient, autour d’elle, de bifurquer. Ce numéro de Critique, dirigé par Ernesto Kavi, n’a pas vocation à faire le bilan d’une œuvre qui suit son cours. Il voudrait contribuer au riche débat que suscitent, depuis plusieurs années et dans de nombreux pays, les travaux de Giorgio Agamben. Et peut-être, grâce aux contributions ici rassemblées, aux deux inédits qu’il a bien voulu nous donner et au dialogue qui s’est établi, pour ce numéro, entre Patrick Boucheron et lui, d’esquisser le portrait de ce philosophe qui dit « chercher à sa façon le passage du Nord-Ouest dans la géographie de la vraie vie ».

Sommaire

Giorgio AGAMBEN : Principia Hermeneutica

*

Georges DIDI-HUBERMAN : « Puissance de ne pas », ou la politique du désœuvrement

Marielle MACÉ : Formes de vie. Un secret de Polichinelle

Frédéric BOYER : Notes sur l’espérance

Judith REVEL : Lire Foucault à l’ombre de Heidegger

Emanuele COCCIA : Quodlibet. Logique et physique de l’être quelconque

Emanuele DATTILO : L’être irréparable

Andrea CAVALLETTI : Usage et anarchie

Jacques DALARUN : L’avis des autres

Miguel MOREY : L’expérience de la prose

Martin RUEFF : La table de division

*

Giorgio AGAMBEN : Sur l’écriture des préambules

ENTRETIEN

Giorgio AGAMBEN et Patrick BOUCHERON : Dialogue. L’archéologue et l’historien

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin