ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie moderne > Bernard Grasset : Pascal

Bernard Grasset : Pascal

mardi 28 novembre 2017

Blaise Pascal (1623 - 1662) était-il un scientifique, un polémiste, un apologiste, un moraliste, un théologien, un écrivain, un philosophe, un mystique ? Sans doute tout cela. La démarche entreprise ici est de donner à découvrir l’architecture d’une pensée où se côtoient profane et sacré.
La lecture par citations permet de parcourir les différents paysages de la pensée pascalienne, en particulier de celle qui se donne à entendre dans ses Pensées.
En les resituant dans le Grand Siècle et en explorant leur héritage à l’époque contemporaine, se manifestent à la fois l’originalité et la fécondité de l’oeuvre du témoin du Mémorial. Si Pascal, qui cultive l’art de la formule brève, frappante, a en partage avec les moralistes de son temps nombre de vues sur l’homme, il s’en détache par un constant enracinement de la pensée dans le sacré. Quant à sa postérité, deux grands courants apparaissent inspirés par l’auteur des Pensées : la philosophie de l’esprit et la philosophie de l’existence.
Pascal est un penseur, un grand penseur, comme il fut un grand scientifique. Ce qui n’a cessé de nourrir sa pensée, de donner sens à son existence, c’est sa passion pour l’infini, sa soif de vérité, cette vérité dont la charité est l’autre visage.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin