ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie moderne > Gwendolyne Jarczyk : Différence et unité. La partition du concept dans la (...)

Gwendolyne Jarczyk : Différence et unité. La partition du concept dans la Logique de Hegel

dimanche 28 janvier 2018

La Science de la logique est le développement, « dans toute son ampleur », du résultat auquel parvient la Phénoménologie de l’esprit : le savoir pur comme l’unité de la certitude de soi-même et de la vérité – les deux à la fois inséparables et différents. Et parce qu’ils « se trouvent sus en même temps comme différents », leur unité se révèle non plus abstraite mais « concrète ». Scindé en lui-même, le concept répond de cette différence dans l’unité. Le présent ouvrage a tenté d’en rechercher et d’en accompagner les implications, depuis le rapport de l’être pur et du néant pur, jusqu’à la déprise de soi de l’Idée pure comme Nature. Cela, en ayant pour témoin la méthode absolue, elle qui « prend de son ob-jet lui-même le déterminé, puisqu’elle est elle-même son principe et [son] âme ». Cette réflexion est sous-tendue par l’inlassable exploration des ressources du négatif.

Gwendoline Jarczyk, docteur d’État, est l’auteur de plusieurs ouvrages de philosophie. En collaboration avec Pierre-Jean Labarrière, elle a publié en outre notamment de nouvelles versions de la Science de la logique et de la Phénoménologie de l’esprit de Hegel.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin