Georges Gusdorf : Kierkegaard

Auteur autobiographique ou dévot bataillant contre l’Église officielle de son pays ? Kierkegaard (1813- 1855) défie les catégories et l’image traditionnelle du philosophe : il use de nombreux pseudonymes, […]

Continuer la lecture

Edmundo Morim De Carvalho : Paradoxe sur la recherche I. Sérendipité, Platon, Kierkegaard, Valéry Variations sur le paradoxe 5, volume 1

Cette variation sur le paradoxe tourne autour du paradoxe de la recherche – ou comment chercher ce que l’on ignore. Le lecteur sera mené du paradoxe de Ménon aux […]

Continuer la lecture

Kierkegaard : In vino veritas

In vino veritas fut écrit en 1844. Il s’agit d’un récit qui rapporte dans la tradition du banquet platonicien les discours de cinq convives sur l’amour, porte-parole des obsessions […]

Continuer la lecture

Georg Lukacs : La destruction de la raison. Schelling, Schopenhauer, Kierkegaard

Que l’histoire de la philosophie, de la Révolution française à la barbarie nazie, nous soit intelligible, voilà bien le propos de La Destruction de la raison écrit par Georges […]

Continuer la lecture

Hélène Politis : Le concept de philosophie constamment rapporté à Kierkegaard

A quoi ce titre fait-il penser ? A la thèse que Soren Kierkegaard (1813-1855) soutint et publia en 1841 à Copenhague, Le concept d’ironie constamment rapporté à Socrate. Mais […]

Continuer la lecture

André Clair : Kierkegaard et Lequier, lectures croisées

Métaphysique, religion, éthique : tel peut être l’axe d’approche philosophique pour qui souhaite entrer, à l’aide de l’analyse d’André Clair, dans cette mise en présence de deux pensées philosophiques […]

Continuer la lecture