Michel Henry : De la subjectivité. Tome II

« Si l’on suppose que toute communauté humaine repose sur une vie phénoménologique omniprésente dont elle reçoit sa force et sa certitude, la mise à l’écart de la phénoménologie […]

Continuer la lecture

Benoît Kanabus : La généalogie du concept d’archi-soi chez Michel Henry

La question de l’épreuve de soi constitue le c-ur de la pensée de Michel Henry. Quarante ans après la publication de L’Essence de la manifestation, Michel Henry poursuit encore […]

Continuer la lecture

Michel Henry : L’essence de la manifestation

La question du phénomène précède de beaucoup la phénoménologie, elle s’ouvre avec la philosophie et l’accompagne tout au long de son histoire. Mais ce préalable incontournable – car être […]

Continuer la lecture

Michel Henry : Philosophie et phénoménologie du corps

L’extraordinaire philosophie du corps développée par Maine de Biran dans les premières années du XIXe siècle est tribu-taire d’un travail phénoménologique préalable : si le corps est subjectif, sa […]

Continuer la lecture

Frédéric Seyler : “Barbarie ou culture”. Ethique de l’affectivité dans la phénoménologie de Michel Henry

La Phénoménologie de la vie de Michel Henry est-elle porteuse d’une éthique et, si tel est le cas, quelles sont les coordonnées principales de celle-ci ? C’est cette double […]

Continuer la lecture

Michel Henry : Voir l’invisible. Sur Kandinsky

Ce que les plus grands esprits ont demandé en fin de compte à l’art, c’est une connaissance, une connaissance véritable, métaphysique, susceptible d’aller au-delà de l’apparence extérieure des phénomènes […]

Continuer la lecture