Georges Gusdorf : La parole

« La parole n’est pas seulement riche des idées, elle recouvre et assume toutes les orientations, les visées, les désirs, les disciplines personnelles à l’état naissant. La conscience, inefficace aussi longtemps qu’elle demeure solitaire, éclate vers le monde, elle éclate en forme de monde, révélant le monde à l’homme, annonçant l’homme au monde. […] Une parole fait souvent plus et mieux qu’un outil ou qu’une arme pour la prise de possession du réel. Car la parole est structure d’univers ; elle procède à une rééducation du monde naturel, qui grâce à elle devient la surréalité humaine, à la mesure de la nouvelle puissance qui l’a suscitée. »

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *