Lucrèce : L’esprit et l’âme se tiennent étroitement unis

Édition et trad. du latin par Alfred Ernout

Texte extrait de De la nature. Nouvelle édition en 2019
Collection Folio Sagesses (n° 6621), Gallimard
Parution : 04-04-2019
«L’esprit et l’âme se tiennent étroitement unis, et ne forment ensemble qu’une seule substance ; mais ce qui est la tête et ce qui domine pour ainsi dire dans tout le corps, c’est ce conseil que nous appelons l’esprit et la pensée. Et celui-ci a son siège fixé au milieu de la poitrine. C’est là en effet que tressautent l’effroi et la peur ; c’est cette région que la joie fait palpiter doucement : c’est donc là que résident l’esprit et la pensée.»

Joyau de la pensée matérialiste de l’Antiquité, ce fragment du De natura rerum ouvre à une question qui traverse toute l’histoire de la philosophie : qu’en est-il du rapport de l’âme et du corps?
96 pages, sous couverture illustrée, 108 x 178 mm
Achevé d’imprimer : 14-03-2019
Genre : Essais Thème : philosophie, morale Catégorie > Sous-catégorie : Connaissance > Philosophie, sciences cognitives
Pays : Italie
Époque : Antiquité
ISBN : 9782072842979 – Gencode : 9782072842979 – Code distributeur : G02892

Posted in Philosophie antique and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *