ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Annonces de colloques > Phénoménologie > Colloque international : Husserl. La phénoménologie et le fondement des (...)

Colloque international : Husserl. La phénoménologie et le fondement des sciences

Paris, 21-23 mars 2018

samedi 17 mars 2018, par Thibaut Gress

Colloque international coordonné par Julien Farges (CNRS / UMR 8547 : Archives Husserl) et Dominique Pradelle (Sorbonne Université / Archives Husserl)

Paris, 21-23 mars 2018

École Normale Supérieure

29 rue d’Ulm (entrée par le 24 rue Lhomond)

Amphithéâtre Jean Jaurès (premier sous-sol)

Le programme d’une fondation des sciences fit l’objet d’un intérêt constant de la part de Husserl et a accompagné sa phénoménologie dans toutes les phases de son développement. Si les /Prolégomènes à la logique pure/ confient la justification de la possibilité d’une théorie en général à l’idée d’une logique pure conçue comme « théorie pure des multiplicités », c’est au déploiement d’une ontologie matérielle que revient la tâche de délimiter les domaines d’objets qui sont ceux des sciences positives effectives et possibles, de même que les concepts fondamentaux en lesquels ils s’explicitent, ainsi que les principes de leur articulation. Dans la mesure où ces domaines thématiques d’objets sont conçus par Husserl comme autant de /régions/ ontologiques, c’est en accueillant la tâche d’une ontologie régionale que la phénoménologie husserlienne, par-delà son « tournant transcendantal », a cherché à se donner les moyens de fonder non pas seulement la scientificité de ces sciences, mais aussi et surtout les grands partages qui font la diversité de leurs orientations thématiques et méthodologiques, jusqu’à fonder éventuellement chacune de ces sciences en sa singularité.

Le but de ce colloque, qui coïncide avec les 80 ans de la disparition de Husserl, est d’examiner les tenants et les aboutissants de ce programme d’une fondation phénoménologique et régionale des sciences en se demandant dans quelle mesure il confère effectivement aux sciences qu’il a prétendu fonder une plus grande intelligibilité, mais aussi en interrogeant ses limites et les apories auxquelles il se heurte, en tenant compte notamment du développement des sciences depuis l’époque de Husserl. On espère ainsi contribuer à une détermination critique des ressources épistémologiques de la phénoménologie, y compris dans la perspective de débats contemporains.

Pour ce faire, le colloque se propose de suivre les grandes divisions que la classification husserlienne des sciences n’aura cessé tout à la fois d’exploiter et de problématiser : on envisagera ainsi successivement la fondation husserlienne des sciences analytico-formelles (logique, mathématique), puis celle des sciences « à teneur réale », en respectant ici l’ordre de fondation unilatérale des couches de la réalité (géométrie, physique, biologie, psychologie et sciences de l’esprit).

Mercredi 21 mars_ (29 rue d’Ulm - Amphithéâtre Jean Jaurès)

09h00 Accueil

Fondation de la logique et des mathématiques

Président de séance : Bruno Leclercq

09h15 Dominique Pradelle (Sorbonne Université/ UMR 8547 : Archives
Husserl)

Problèmes fondamentaux de la philosophie husserlienne des sciences

10h10 Denis Seron (Université de Liège)

La fondation phénoménologique comme analyse conceptuelle

11h05 Pause

Président de séance : Denis Seron

11h20 Jagna Brudzinska (Universität Köln)

Vorprädikative Erfahrung und die Ursprünge der Logik

[L’expérience antéprédicative et les origines de la logique]

12h30 Déjeuner

Président de séance : Dominique Pradelle

14h00 Hourya Benis Sinaceur (CNRS / UMR 8590 : IHPST)

Critique et fondement : Husserl et Hilbert

14h55 Mark van Atten (CNRS / SND-Archives Husserl)

La mathématique est-elle fondée sur la logique, ou la logique sur la mathématique ?

15h50 Pause

Présidente de séance : Hourya Benis Sinaceur

16h05 Bruno Leclercq (Université de Liège)

La phénoménologie doit-elle fonder, ou seulement élucider les mathématiques ?

17h00 Jean-Baptiste Fournier (Archives Husserl)

Quel espace pour l’expérience ? Helmholtz, Husserl et la possibilité d’une fondation empirique de la géométrie

17h55 Pause

Président de séance : Mark van Atten

18h10 Carlos Lobo (Collège International de Philosophie / Archives
Husserl)

Du pur fondement phénoménologique des mathématiques

Dîner

Jeudi 22 mars_ (29 rue d’Ulm - Amphithéâtre Jean Jaurès)

Président de séance :Vincent Gérard

09h15 Dieter Lohmar (Universität Köln)

Elemente einer phänomenologischen Grundlegung der Mathematik

[Éléments d’une fondation phénoménologique des mathématiques]

10h10 Luciano Boi (EHESS)

Les fondements géométriques et topologiques de la phénoménologie husserlienne et ses développements récents

11h05 Pause

Fondation des sciences de la nature : physique et biologie

Président de séance : Jean Seidengart

11h20 Julien Farges (CNRS – UMR 8547 Archives Husserl)

Les difficultés d’une fondation phénoménologique de la biologie

12h30 Déjeuner

Président de séance :Denis Fisette

14h00 Vincent Gérard (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand)

Husserl et le réalisme critique

14h55 Jean Seidengart (Université Paris Ouest Nanterre)

L’origine philosophique de la mathématisation de la nature et sa reconstruction chez Husserl et Cassirer

15h50 Pause

Président de séance :Arnaud Dewalque

16h05 Anastasios Brenner (Université Paul Valéry, Montpellier)

Fondements ou conventions : Husserl et l’épistémologie française face aux sciences de la nature

Psychologie, sciences sociales et juridiques

17h00 Pierre-Jean Renaudie (Université Jean Moulin, Lyon)

La critique des fondements de la psychologie et le modèle sémantique

Dîner

Vendredi 23 mars_ (29 rue d’Ulm - Amphithéâtre Jean Jaurès)

Psychologie, sciences sociales et juridiques__

Présidente de séance : Natalie Depraz

09h15 Alice Togni (doctorante de l’Università del Salento / Sorbonne
Université)

Pourquoi une psychologie phénoménologique ? Husserl, la psychologie et l’exigence phénoménologique de fondation

10h10 Denis Fisette (UQAM, Montréal)

La crise des sciences et le fondement de la psychologie : la double vie de la phénoménologie dans les derniers écrits de Husserl

11h05 Pause

Président de séance : Olivier Massin

11h20 Arnaud Dewalque (Université de Liège)

Décrire les états mentaux

12h30 Déjeuner

Président de séance : Julien Farges

14h00 Natalie Depraz (Université de Rouen / Archives Husserl de Paris)

La phénoménologie husserlienne à la lumière de la micro-phénoménologie :
l’exemple de l’attention

14h55 Laurent Perreau (Université de Franche-Comté, Besançon)

Le projet husserlien d’une sociologie transcendantale

15h50 Pause

Président de séance : Laurent Perreau

16h05 Olivier Massin (Université de Zürich/ Institut Jean Nicod)

Les valeurs, les normes et leurs fondements

17h00Sophie Loidolt (Universität Wien)

Husserl und seine Nachfolger über die Gegebenheit des Rechts :

Normativitätsbegründung des Rechts oder Begründung der Rechtswissenschaft ?

[Husserl et ses épigones sur la donation de la loi : fondation de la normativité de la loi, ou des éléments constitutifs de la science juridique ?]

17h55 Clôture du colloque

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin