Nassim Nicholas Taleb : Antifragile [format poche]. Les bienfaits du désordre

[FORMAT POCHE]

Le hasard nous rend meilleurs. Avec ce provocant paradoxe, Taleb, nous offre un enseignement d’une portée révolutionnaire : comment non seulement surmonter les cataclysmes de notre temps – ces Cygnes Noirs qui fondent sur un homme, une culture, une civilisation, les bouleversent et les réduisent à néant –, mais en faire une source de bienfaits. De même que le corps humain se renforce à mesure qu’il est soumis au stress et à l’effort, de même que les mouvements populaires grandissent lorsqu’ils sont réprimés, de même le vivant en général se développe d’autant mieux qu’il est confronté à des facteurs de désordre, de volatilité ou à quoi que ce soit à même de le troubler. Cette faculté à non seulement tirer profit du chaos mais à en avoir besoin pour devenir meilleur est « l’antifragile ». Promenant son lecteur dans les rues tonitruantes de Brooklyn, les chemins de la pensée antique ou les méandres des neurosciences avec autant d’aisance, ce livre laisse une question en suspens : êtes-vous prêt à devenir antifragile ?

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS

Nassim Nicholas Taleb

Nassim Nicholas Taleb est l’un des essayistes les plus impertinents et influents de notre temps. Ancien trader, aujourd’hui écrivain, chercheur et auteur de nombreux articles scientifiques, professeur à New York University et flâneur méditatif, Taleb consacre l’essentiel de son temps à sa recherche : comment les différents systèmes gèrent le désordre et l’incertitude ? Ses livres, traduits en 41 langues et vendus à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, constituent une série littéraire intitulée Incerto : Le Hasard sauvage (2005), Le Cygne Noir (2007), Le Lit de Procuste (2010), Antifragile (2014) et Jouer sa peau (2017).

Christine Rimoldy

Christine Rimoldy est traductrice. Outre Antifragile de Nassim Taleb avec Lucien d’Azay, elle a traduit aux Belles Lettres Crimes contre la logique, de Jamie Whyte (2003), Le Krach de 1929, de Maury Klein (2009) ainsi que Le Cygne Noir (2008) et Force et fragilité (2010), de Nassim Taleb.

Lucien d’Azay

Lucien d’Azay est né en 1966. Il est notamment l’auteur de Sur les chemins de Palmyre (La Table Ronde, 2012), Keats, keepsake (Les Belles Lettres, 2014), Dictionnaire insolite de Florence (Cosmopole, 2015), Ashley & Gilda, autopsie d’un couple (Les Belles Lettres, 2016), La Volupté sans recours (autour du Verrou de Fragonard) (Klincksieck, 2018) et Un Sanctuaire à Skyros (Les Belles Lettres, 2020).

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).