Nassim Nicholas Taleb : Jouer sa peau [format poche]. Asymétries cachées dans la vie quotidienne

Pourquoi devrait-on cesser d’écouter ceux qui parlent au lieu d’agir ? Pourquoi les entreprises font-elles faillite ? Comment se fait-il que nous avons plus d’esclaves aujourd’hui qu’au temps des Romains ? Pourquoi imposer la démocratie aux autres pays ne marche jamais ?

Réponse : trop nombreux sont ceux qui dirigent le monde sans mettre leur peau en jeu.

Dans son livre le plus provocateur à ce jour, Taleb donne sa définition et ébranle les nôtres : qu’est-ce que comprendre le monde, réussir sa vie professionnelle, contribuer à une société juste ou injuste, détecter les non-sens et influencer les autres ?

D’Hammourabi à Sénèque, du géant Antée à Donald Trump, de Kant à Gros Tony, Taleb choisit ses exemples et montre qu’avoir quelque chose à perdre, vouloir accepter le risque, y voir une question de justice, d’honneur et de sacrifice, est pour les héros, les saints et bon nombre d’êtres humains épanouis… une essentielle règle du jeu.

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS

Nassim Nicholas Taleb

Nassim Nicholas Taleb est l’un des essayistes les plus impertinents et influents de notre temps. Ancien trader, aujourd’hui écrivain, chercheur et auteur de nombreux articles scientifiques, professeur à New York University et flâneur méditatif, Taleb consacre l’essentiel de son temps à sa recherche : comment les différents systèmes gèrent le désordre et l’incertitude ? Ses livres, traduits en 41 langues et vendus à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, constituent une série littéraire intitulée Incerto : Le Hasard sauvage (2005), Le Cygne Noir (2007), Le Lit de Procuste (2010), Antifragile (2014) et Jouer sa peau (2017).

Christine Rimoldy

Christine Rimoldy est traductrice. Outre Antifragile de Nassim Taleb avec Lucien d’Azay, elle a traduit aux Belles Lettres Crimes contre la logique, de Jamie Whyte (2003), Le Krach de 1929, de Maury Klein (2009) ainsi que Le Cygne Noir (2008) et Force et fragilité (2010), de Nassim Taleb.

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).