Paul Clavier : Par ici la monnaie ! Petite métaphysique du fric

La monnaie ? Inventée, croyait-on, pour faciliter l’échange des biens et des services, elle est devenue signe de division et facteur d’inégalité.

 

Le crédit ? Instauré pour faire circuler la monnaie et libérer l’initiative, il a fini par écraser États et particuliers sous le poids de la dette.

 

Le coupable tout trouvé, c’est « la finance » : marchés dérégulés, actionnaires sans coeur, fonds d’investissement indifférents au sort de la planète. Mais à quoi bon dénoncer la cupidité des uns et la rapacité des autres, si on n’en dévoile pas les ressorts ? La source de notre asservissement est peut-être cachée dans le tréfonds de nos mentalités. Et si le vilain petit financier, c’était chacune et chacun d’entre nous ?

 

Face à un krach boursier ou une pandémie, l’État est capable de s’endetter massivement. Ce qui repose la question de fond : qui, en définitive, doit quoi à qui ?

 

Enjambant les débats ésotériques, cette Petite métaphysique du fric interroge ce qu’est la monnaie dans nos têtes, ce qu’elle devient entre nos mains, et défie notre tendance à désigner les coupables sans nous remettre en cause.

 

Paul Clavier est professeur de philosophie à l’université de Lorraine. Outre ses travaux sur Kant, la cosmologie et le concept de création, il est l’auteur de Dieu sans barbe, La fourmi n’est pas prêteuse et Anathèmes, Blasphèmes & Cie.

Posted in Brèves, Philosophie Politique and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).